iOS/AndroidJeux vidéoTests jeux vidéo

Test de Kingdom Rush Vengeance sur iOS et Android

Je vais commencer par une confession. Non, je ne connaissais pas cette licence dont Kingdom Rush Vengeance est déjà le quatrième épisode. Le côté positif, c’est que je vais pouvoir découvrir les jeux précédents du fond de mon canapé. Car oui, il s’agit d’un jeu disponible sur smartphone.

Petit historique de la licence :

  • 2011 – Kingdom Rush
  • 2013 – Kingdom Rush Frontiers
  • 2014 – Kingdom Rush Origins

Un Tower Defense péchu

Kingdom Rush Vengeance reprend la suite des évènements de Frontiers. On y incarne l’un des serviteurs de Vez’nan. Notre objectif ? L’aider à reprendre son throne à travers une série d’épreuves de type tower defense. J’ai toujours aimé ce type de jeu. Cela remonte à Warcraft 3 et ses maps complètement pétées de Tower Defense à plusieurs.

Kingdom Rush Vengeance

Comme tout Tower Defense, le but du jeu est de dresser des… défenses afin d’empêcher des hordes d’ennemis d’atteindre sa base. Ces défenses prennent forme sous forme de tours. On retrouve donc des tours classiques au départ (archers, catapulte, etc.). A chaque ennemi vaincu, on récupère des golds qui permettent soit de construire une nouvelle tour soit d’en améliorer une déjà édifiée. L’emplacement où l’on peut construire des tours est limité. Il faudra donc choisir stratégiquement les emplacements et les types de tours qui seront le plus efficace à un endroit donné.

Histoire de donner plus de profondeur au jeu, on dispose de 4 arbres de talents. Ils permettent de débloquer des compétences. Celles-ci viendront améliorer nos défenses, notre héros, nos ressources et notre armée. Kingdom Rush Vengeance

Un héros ? Quel héros ?

En parlant de héros, trois peuvent être débloqués tout au long de l’aventure et six autres sont disponibles à l’achat. Chaque héros dispose de compétences propres. Ils gagnent également de l’XP qui leur permet de gagner des niveaux et par la même occasion des points de skill à dépenser pour les améliorer.

Il en est de même pour nos tours de garde. On en débloque en progressant et pour chaque niveau, il faudra en choisir cinq parmi l’éventail de modèles disponibles. Ce choix n’est pas anodin et il faudra bien y réfléchir pour progresser sereinement tout au long des seize cartes disponibles au lancement.

Kingdom Rush Vengeance

Freemium, non ! Paymium Oui !

Disponible à 5,49 € sur iOS, Kingdom Rush Vengeance n’a pas cédé aux sirènes du freemium. Toutefois, il contient de nombreux achats in-app permettant de se faciliter la tâche ou de s’offrir quelques extras comme de nouveaux héros. Ce modèle, appelé Paymium est relativement répandu de nos jours. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il est tout à fait possible d’aller au bout du jeu sans dépenser le moindre euro et c’est une bonne chose. Enfin point très important pour un jeu mobile, il ne nécessite pas d’être on-line pour y jouer 😀 A vous les joies du tower defense dans le métro/RER/avion ou à dos de Nazgul. En résumé, j’ai bien aimé me replonger dans un Tower Defense aussi bien fichu. L’interface est fluide et agréable sur smartphone. Je pense toutefois qu’y jouer sur tablette (compatible iPad) doit être encore plus sympa.

Kingdom Rush Vengeance
On peut débloquer 3 héros dans le jeu. Les autres peuvent être achetés.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.