Avis ciné : Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire

1
Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire est un remake de la bataille du sanctuaire de l’anime que l’on connait tous (au moins pour les trentenaires). L’histoire a été modifiée pour tenir en 1h30. Cependant elle reprend les grandes lignes de l’histoire originale. Le sanctuaire dirigé par le grand Pope veut se débarrasser de Saori, réincarnation d’Athéna. Elle est protégée par des chevaliers de bronze qui représentent le rang de base de la chevalerie. Saori blessée durant une attaque par le chevalier de la flèche ne pourra survivre qu’en reprenant sa place au sanctuaire en devenant la déesse Athéna. Mais pour cela, elle devra, accompagnée de ses chevaliers de bronze, traverser les 12 maisons du zodiaque gardées chacune par un chevalier d’or dont la puissance dépasse l’entendement. A moins qu’ils libèrent leur cosmos et découvrent le septième sens ?
Un film du studio TOEI Animation (Albator, corsaire de l’espace)
Réalisé par Keiichi Sato
Producteur exécutif : Masami Kurumada
 Sortie cinéma : 25 février 2015
Japon – Durée : 93 min – Image : Scope – Son : Numérique 5.1

Synopsis

Au commencement, il y avait une Déesse chargée de protéger la Terre, Athéna. Gardienne de l’équilibre, elle fut cachée des Forces du Mal. 
Quand sa vie est menacée, Seiya et les Chevaliers de Bronze endossent leurs armures. Ce sont lesProtecteurs d’Athéna, les Chevaliers du Zodiaque. Pour sauver leur Déesse et l’avenir de la Terre, ils vont devoir atteindre le Sanctuaire du Grand Pope et y affronter sa légendaire armée des 12 Chevaliers d’Or. 
La plus grande bataille des Chevaliers du Zodiaque débute aujourd’hui.

Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire
A la sortie de la projection je reste un peu surpris car si ce film reprend bien les bases des chevaliers du zodiaque, ça n’a plus rien à voir avec l’histoire telle qu’on la connaissait. En même temps, difficile de tout faire tenir en 1h30. Du coup, on se plait à retrouver des éléments communs tandis qu’à d’autres moments j’ai été littéralement surpris de la tournure des choses. Les caractères des chevaliers de bronze sont bien retranscrit avec un Seiya toujours prompt à rigoler, un Shun timide, Hyôga qui reste en retrait et un Shiryû concentré en toute circonstance. On sent bien que Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire a été abordé avec les codes d’aujourd’hui notamment avec une Athéna/Saori habillée comme une jeune japonaise kawaï. D’ailleurs au début du film, elle se coupe les cheveux comme si les auteurs nous expliquaient à l’avance que la suite allait se dissocier de ce que l’on connaissait déjà.
les-chevaliers-du-zodiaque-la-legende-du-sanctuaire-photo-549430bd62f38
Du coup, j’ai été clairement décontenancé. Il y a beaucoup de passages courts (Shun qui ne se bat quasiment jamais), zappés (la traversée de la maison des gémeaux, la réparation des armures, certains combats) ou complètement modifiés (le combat de Ikki face à Shaka n’a pas lieu, le chevalier du scorpion qui devient une femme, … ou le combat final de Saga). C’est vrai que les combats sont un peu moins épiques dans le sens où ils sont vite expédiés. On ne ressent pas autant la difficulté et la souffrance de Seiya et ses amis face aux chevaliers d’or comme ça l’était dans l’oeuvre original.
Mais dans le même temps, l’animation est vraiment top, certaines attaques sont terribles et on prend du plaisir avec le lifting général des armures (hormis les masques bioman, j’ai un peu de mal avec) ! Le Pegasus Ryu Seiken en met plein la vue et à la sortie de la séance, on en redemande. En effet le format court (1h30 environ) rend le tout très dynamique. Il y a très peu de temps mort hormis au tout début ou il a bien fallu poser l’histoire et présenter les personnages pour ceux qui ne connaissent pas Les Chevaliers du Zodiaque.
les-chevaliers-du-zodiaque-la-legende-du-sanctuaire-photo-549430d50dfca
Au final, je pense qu’il faut voir ce remake comme une oeuvre à part et non pas comme un condensé de l’animé que l’on connait utilisant les techniques d’animations récentes. Quoiqu’il en soit j’ai aimé retrouver les héros de mon enfance rajeuni par les techniques d’animations d’aujourd’hui. Maintenant mon rêve serait une adaptation fidèle de l’oeuvre s’appuyant sur ce type de réalisation.

Un commentaire

  1. j’ai bien aimé, personnellement.
    Et puis l’attitude des chevaliers d’or est un poil plus cohérente que dans l’anime.
    Comme tu le dis, il faut le voir comme un véritable reboot, avec son lot de différences.

Laissez un commentaire