Avis et Ode à la gloire de Football Manager 2017 sur PC

0

Pour la plupart vous ne savez pas qui je suis. Vous serez certainement sceptiques, déboussolés voire interloqués de lire le récit qu’un inconnu peut tenir à des inconnus. Mais si vous pouvez vaincre votre peur, mettre votre incompréhension de côté et aller au-delà de cette émotion trop primaire je suis sur que vous comprendrez mon histoire.

football-manager-jeu-histoire

Il est des trajectoires, des décisions, des instants qui forgent le caractère d’un homme. Oui, vous qui venez vous détendre sur ce blog, vous n’êtes finalement surement pas prêts à m’entendre mais vous pouvez commencer par m’écouter. On le sait tous, dans une vie il y a ce moment de bascule, ce point d’INFLEXION, cet instant ou la vie change du tout au tout, où l’enfant devient homme. Pour moi cette bascule est arrivée un soir d’août 1993 (1).

championship-manager-93-94-720x400

Alors le jeu est devenu un art, il n’y a plus eu de répit, une seule chose en tête, une seule chose du matin au soir … atteindre la perfection … être le meilleur … le GOAT. Les jours s’enchaînent et cette rage de vaincre, cette motivation sans faille prend le dessus et consume mon âme à petit feu. Tout y passe, entraînement physique mais aussi mental, je ne laisserais rien au hasard, c’est sur je serais le meilleur. Les coups durs sont là, la tentation de tout jeter et d’arrêter est si grande … mais le démon est ancré au plus profond de mon être … je serais une légende et j’accomplirais ce que personne n’a jamais fait auparavant.

Alors non, tout n’a pas été une histoire idyllique et en plus de 20 ans j’ai dû faire des choix, peser le pour et le contre, aller outre certaines convictions, mais je sais aujourd’hui que ces choix étaient les bons (2). Je ne fais pas partie de ces gens qui se fixent des paliers ou des limites pour accomplir des choses, non je suis entier et c’est la passion et mon démon intérieur qui me poussent vers les sommets.

En 20 ans j’ai beaucoup voyagé, j’aurais toujours en mémoire mes débuts lyonnais puis mon passage par la capitale. C’est en 1996 que je poserais mes valises à Barcelone pour connaître la gloire ultime pendant près de 14 années au sommet des sommets … au panthéon. Puis le challenge m’a poussé à m’exiler du côté de Marbella où j’ai fini de construire ma légende en lettres d’or.

En 20 ans bon nombre de concurrents sont venus me défier, des légendes comme Alex (3) ou Bobby (3), des orgueilleux comme José(3) ou Arsène(3), même si certains ont su me faire vaciller aucun n’est parvenu à me faire dévier de ma route. Je voulais être le meilleur et je le suis.

Aujourd’hui on fait appel à moi quand tout espoir est perdu, quand il n’y a plus de raison d’y croire, lorsqu’on n’aperçoit plus qu’un passé glorieux. J’apparais. Tel un alchimiste méthodique, j’applique mes schémas, j’insuffle ma pensée auprès de mes équipes, je contamine chaque cellule et chaque fibre de mes joueurs. Et c’est dans ce moment d’unité, dans le feu de l’action, ce moment où nous sommes sous les projecteurs, ou ce vaste cirque médiatique n’existe plus car nous savons que ce qui nous oppose n’est pas qu’un spectacle. C’est à ce moment précis que j’existe et où je suis un Football Manager.

Vous me pardonnerez je l’espère de ne pas vous abreuver d’un test/avis/critique détaillé qui reprendrait les formats et les codes de l’industrie vidéoludique mais je voulais tout simplement vous faire partager la passion qui m’anime à chaque double-clic sur l’icône d’un Football Manager et ce depuis tant d’années.

Certains crieront chaque année au scandale de ne voir que des améliorations mineures apportées un peu partout moi je n’aurais qu’un conseil à vous donner : vous aimez le ballon rond ? FONCEZ c’est la meilleure came à laquelle j’ai pu goûter de toute mon existence.

Les multiples revamp de l’interface sont pour cette fois de bon goût, le moteur 3D fait des efforts pour devenir enfin intéressant (même si je reste adepte des puces 2D), le réalisme est poussé au maximum avec une tentative d’implémentation du “brexit” !!!! Pour toute cette dinguerie, je remercie tous les gens qui chaque année s’efforcent de rendre crédible et réelle ma passion pour la simulation de Football Manager.

  1. Sortie de Championship Manager 93 par Sports Interactive
  2. En 2005 j’ai suivi Sports Interactive en basculant de l’Entraineur vers Football Manager
  3. Vous aurez trouvé Alex Fergusson, Bobby Robson, José Mourinho et Arsène Wenger.

Ma note

8 Tomiiks.com

Laissez un commentaire