Avis GT Sport sur PS4 Pro, la compétition avant tout

0

Comme son nom l’indique, GT Sport n’est pas Gran Turismo 7. Il faut absolument que vous ayez cela en tête avant d’acheter le jeu. Gran Turismo Sport est un épisode où le offline permet de s’aguerrir avant de se lancer dans le coeur du jeu à savoir sa partie Online.

Honda NSX Gt sport tokyo

Le mode photo permet de faire de superbes mises en scène

Si GT Sport est dédié au online, il faudra tout de même passer quelques heures en offline pour apprendre à maitriser les différents véhicules du jeu et la conduite « à la Gran Turismo ». Pour cela, il y a certes le mode arcade, mais également plusieurs modes de jeu dédié à l’apprentissage de la conduite, des circuits et des véhicules. Passons en revue ces différents modes de jeu que j’ai beaucoup appréciés :

Ecole de conduite Gt SportOn démarre avec l’école de conduite qui nous apprend les rudiments de la conduite, accélération, freinage, les différents types de virage… Si le bronze est facilement atteignable, réussir tout en or est une autre paire de manches. Mission GT SportLes missions proposent des objectifs à réaliser comme percuter des plots ou encore rattraper d’autres voitures sur une portion de circuits. Des trois modes, c’est celui que j’ai le moins aimé.expérience du circuit GT Sport

Enfin le mode « expérience du circuit » propose en plusieurs étapes de maitriser toutes les parties d’un circuit avant de lancer un défi sur un tour de circuit. Sans doute le meilleur mode pour parfaire sa connaissance de chaque circuite.

GT SPort online

Et le online dans tout ça, est ce qu’il tient la route (tu l’as ?) ? Et bien oui, j’en ai fait des courses et je n’ai eu aucun souci que ce soit pour trouver d’autres joueurs ou en course. Pas de lag, pas de plantage, pas de bug ! La recherche de courses se fait aisément et en attendant que la course démarre, il est possible de faire un warm up ou d’améliorer son temps pour obtenir une place plus haute sur la grille de départ.

Quant au matchmaking, il se fait sur deux critères. L’un sur votre performance et l’autre sur votre fair play. Il y a même deux vidéos à regarder avant de se lancer dans le online. Elles expliquent en somme ce qui est fair play et ce qui ne l’est pas et rappelle l’intérêt de l’être pour profiter au maximum du jeu. Chaque « mauvaise » action effectuée en course influencera cette note (collision, raccourci, zig zag intempestifs, etc). Même si le système n’est pas parfait (on peut se prendre un malus alors que c’est un autre conducteur qui vient de nous heurter par l’arrière) sur chaque action, il l’est sur la durée permettant ainsi aux joueurs de jouer avec des personnes qui prônent le beau jeu. C’est là une très bonne idée en soi car souvent sur Forza, le premier virage offre un spectacle peu glorieux de tôles froissées.

GT Sport courses FIA

Les courses officielles FIA démarreront en novembre

Au rayon des déception, GT Sport est un peu aux jeux de course ce que PES est aux jeux de foot. Une succession de défauts connus et reconnus que la concurrence a gommé mais qui sont toujours présents ici. Ainsi, j’ai remarqué l’absence de dégâts sur les voitures et les décors (au mieux on a droit à quelques rayures), des pistes de rallye insipide où les voitures ont l’air de flotter sur la piste, des bruitages de crissements de pneu insupportables. Enfin le nombre de circuits, 17 dont 6 réels, et le nombre de voitures, un peu plus de 160 dont des doublons, sont en chute libre même si pour l’instant cela ne me gène pas du tout.

GT Sport, c’est également une encyclopédie sur les marques automobiles !

Allez, on retourne du coté des points positifs avec des graphismes très propres sur PS4 Pro et une utilisation de la lumière, de jour comme de nuit, aux petits oignons. Profitant d’une résolution 4K, du HDR et d’un framerate à 60 FPS sur PS4 Pro, GT sport s’affiche à merveille sur ma TV. Plus d’une fois, mes yeux se sont mis à contempler autre chose que la route, me faisant finir plus souvent dans le bac à sable que sur la ligne d’arrivée… De la même façon, les replay et le mode photo m’ont offert quelques heures de jeu supplémentaires sur GT Sport sans avoir à piloter de bolide cette fois.

En somme, si GT Sport se traine encore de vieille casserole, il n’en reste pas moins un jeu solide avec une âme bien à lui. Si vous êtes féru de compétition et d’online alors ce jeu est fait pour vous car tout est calibré pour vous faire progresser puis vous amenez sur la piste face aux autres joueurs situés au quatre coins du globe !

Laissez un commentaire