Anime - Manga

Avis Manga : Ao Ashi – Tome 4

Je me répète mais Ao Ashi est clairement ma découverte de l’année niveau Manga. Depuis le tome 1, je suis les aventures d’Ashito d’un oeil curieux et fébrile. En effet, loin devant du déjanté Blue Lock à mon goût, Ao Ashi m’apporte tome après tome une vision du football réaliste et poignante. Et ce n’est pas ce tome qui me prouvera le contraire. En effet, le tome 4 amorce de manière très subtile un prochain twist qui je vous l’avoue m’avait totalement surpris. Mais nous avons encore quelques tomes à parcourir avant d’y arriver.

  • Titre : Ao Ashi – Tome 4
  • Scénario & Dessin & : Yûgo Kobayashi
  • Edition : Mangetsu
  • Date de parution : 1er Septembre 2021

Synopsis Ao Ashi – Tome 4

À l’issue des détections, Ashito Aoi a intégré les U18 d’un grand club professionnel, le Tokyo City Esperion. Pour leur tout premier entraînement, les nouvelles recrues vont devoir s’affronter lors d’un match et faire, sous pression, la démonstration de leur talent. Tiraillé entre sa motivation sans faille et la prise de conscience de ses lacunes footballistiques, Ashito n’a pas une minute à perdre : il lui faut se mettre au diapason de son nouvel environnement.

Mangetsu

Dans ce nouveau tome, Ashito va faire la douloureuse conclusion qu’il encore très loin du niveau de ses coéquipiers. Et cela même sur des phases hyper basique contrôle passe, le BABA du footballer en herbe. En effet, c’est vraiment la première chose que l’on apprend en club de foot. Il va alors se rendre compte que seul, il n’arrivera à pas à progresser assez vite et il va logiquement se tourner vers plusieurs de ses camarades et notamment son compagnon de chambre Togashi. A partir de là, Ashito progressera non sans mal jusqu’à mettre en oeuvre son dur apprentissage lors d’un match d’entrainement opposant l’ensemble des joueurs de la réserve. Ce nouveau tome est aussi l’occasion d’en découvrir un peu plus sur Otomo et Tachibana, deux joueurs issus des détections comme Ashito et qui vont former avec lui un trio des plus sympathiques. Enfin côté tribune, on retrouve Hana dont la passion ne fait que s’enflammer pour le jeune « prodige » mais également Anri Kaido. Elle est la fille du sponsor principale du club et semble en connaitre beaucoup sur le football.

Le chemin vers la gloire sera long

Ce tome est pour moi clairement un tome de transition qui va nous amener vers une issue improbable. Il s’agit là des premiers pas de notre jeune héros au sein de l’équipe Tokyo Esperion FC. Et forcément, c’est une première grosse claque pour lui. En effet, les autres joueurs sortent tous d’école de foot et sont déjà « pré-formaté ». Ses limites lui apparaissent donc très vite et ce n’est que par la force de sa motivation (mise en exergue dans le tome 3) qu’il va pouvoir continuer d’aller de l’avant. L’auteur nous l’explique très bien d’ailleurs, ce qui prouve une fois de plus sa connaissance du football. Il y a le talent, la tactique collective et surtout la tactique individuelle. Et de cette dernière Ashito en est à ce stade totalement dépourvue !

Un gabarit moyen, une technique en deçà des attentes, une vitesse d’exécution qui peine à rester au top, une anticipation du jeu qui ne se révèle que trop sporadiquement… Ashito a-t-il réellement l’étoffe du grand attaquant du Tokyo Esperion FC ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page