Anime - Manga

Avis manga : Chainsaw Man – tome 9

J’en avais parlé plusieurs fois sur twitter et sans doute dans notre podcast Tome 1 mais Chainsaw Man est un ovni incroyable qui a aspiré mon âme dès les premiers tomes. Et si l’ensemble des évènements relatés pouvaient paraître dissociés, ils commencent à tous se relier les uns aux autres dans ce neuvième tome. Il reste apparemment deux tomes avant de finir la première partie de cette oeuvre et une chose est déjà sûre pour moi. A l’instar des protagonistes, nous n’en sortirons pas indemnes !

  • Titre : Chainsaw Man Tome 9
  • Scénario & Dessin : Fujimoto Tatsuki
  • Edition : Kazé
  • Date de parution : 7 juillet 2021
Makina, est-elle la clé de l’intrigue ?

Synopsis Chainsaw Man tome 9

Au terme d’un combat titanesque, la 4ème Section Spéciale l’emporte sur ses ennemis grâce aux pouvoirs enflammés de Denji ! Et alors même que les derniers démons se rendent, Makima, impitoyable, choisit de les achever. Ebranlé par cet affrontement, Aki hésite désormais à s’engager contre le démon-flingue… mais Makima a plus d’un tour dans son sac pour le convaincre !

Kazé

Chainsaw Man tome 9, Ambiance intimiste

Ce tome peut être divisé en deux parties. La première s’intéresse à notre trio principal composé de Power, Denji et Aki. Ils ont tous les trois été ébranlés par leur rencontre du démon ténèbre (Tome 8). Et si les blessures physiques restent superficielles (Aki a quand même perdu un bras), c’est leur mental qui en a le plus pâti. Après tout, la moitié de leur escouade est morte.

A tel point que Power devient complètement folle au point d’avoir l’impression que le démon ténèbres est toujours là prêt à surgir pour l’engloutir. C’est alors Denji qui prend soin d’elle et une relation intimiste s’installe sous les yeux d’Aki. Son regard sur ses deux camarades va changer. La haine qu’il voue au démon flingue passe au second plan et ses plans de vengeance avec. Sa nouvelle famille ce sont eux et il va vouloir alors les protéger coute que coute. On en vient en quelques pages à se sentir proche d’eux, trop proche peut être. On s’en doute, le malheur va frapper, on en souffre déjà.

Douleur, souffrance, libération

C’est sur ce changement d’attitude et la prémonition du démon futur avec qui il a pactisé qui va animer la seconde partie du neuvième tome. En effet, souhaitant prendre du recul sur l’affrontement contre le démon flingue auprès de Makina, nous allons avoir droit à plusieurs révélations. Celles-ci sont d’une part assez inattendues mais surtout elles vont donner du liant à tout ce que l’on a pu lire depuis 8 tomes. Le démon flingue, Makina, une part de leur secret nous est révélé.

La conclusion m’a abasourdi. C’est le souffle court limite en retenant ma respiration que j’ai terminé ma lecture. Le choix fait pour la narration de ces évènements est une master class. Les dessins par fois d’une simplicité enfantine contraste avec la puissance des évènements qui se déroulent sous nos yeux. La fin ? Un soulagement mais aussi une profonde tristesse. Et fatalement des questions, des interrogations et des incompréhensions. Il reste deux tomes et j’ai autant envie de connaitre la suite que je la redoute. Chainsaw Man est une oeuvre incroyable, les dessins, la narration, tout joue avec nos émotions. Pour le meilleur et pour le pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page