Manga et japanimationMes avis Manga

Avis Manga : Chiruran – Tome 4

On enchaine aujourd’hui sur le tome 4 de Chiruran. N’oubliez pas que vous pouvez retrouver mon avis sur tous les tomes précédents de Chiruran sur le blog. Bref, si l’on se remémore le tome 3, nous avions laissé Toshizo et ses compagnons déjouer une tentative d’assassinat sur le seigneur d’Aizu. Toutefois le tournoi n’était pas terminé et Toshizo veut aussi sa part de triomphe…

  • Titre : Chiruran tome 4
  • Scénario & Dessin : Umemura Shinya & Hashimoto Eiji
  • Edition : Kazé
  • Date de parution : 6 octobre 2021

Synopsis Chiruran Tome 4

Le Miburôshi Gumi, groupe à l’origine du Shinsen Gumi, est enfin formé.

Pris officiellement sous l’aile d’Aizu, Hijikata et ses camarades deviennent les cibles d’assassins envoyés par Chôshû et Tosa, domaines qui complotent pour l’expulsion des étrangers. Parmi eux, Shinbee Tanaka et Izô Okada, deux assassins qui firent trembler le pays et marquèrent les derniers jours du shogunat.

Mangetsu

L’ascension de Toshizo Hijikata continue

La fin du tournoi nous permet de découvrir les progrès de Toshizo qui je vous le rappelle est un peu le personnage central du manga. Après tout, depuis le début de l’aventure, quatre années se sont écoulées et j’avais hâte de voir son potentiel révélé. Toutefois son adversaire n’est pas n’importe qui. Il s’agit de Kanbee Sagawa, un samurai qui obéit avant tout à ses convictions et qui formera plus tard un duo de choc avec Toshizo.

Le domaine de Chozu et Tosa passe à l’action

Pris officiellement sous l’aile d’Aizu, le groupe de Thoshiko et Hijikata forment maintenant le groupe nommé Miburôshi Gumi. Cependant le domaine de Chozu et Tosa ne voient pas d’un bon oeil cette nouvelle alliance et passe à l’action. Ils envoient des assassins se charger des deux boss du Miburôshi Gumi alors que Toshizo est quant à lui sur la trace d’un assassin-espion qui se trouve être une femme. Une femme pour laquelle Toshizo prendra des risques bien au-delà de la raison…

Clairement, Chiruran c’est vraiment cool, un peu complexe à suivre, mais vraiment cool. Les personnages sont ultra badass et l’aventure progresse assez bien. De nouvelles forces font leur apparition et l’on se rend vite compte qu’il n’y a pas une journée qui passe sans qu’une menace apparaisse. Et cela est d’autant plus vrai dans un japon à l’instabilité politique plus mouvante que des pétales de cerisiers en fleur sous le vent. Comme le tome précédent, le cliffhanger de fin annonce (déjà) le retour d’un personnage charismatique et un nouveau duel dantesque. L’auteur sait très bien quoi faire pour nous happer dans cet univers sans perdre de rythme. Bref, rendez-vous dans quelques jours pour en découvrir l’issue (8 décembre).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page