Anime - MangaLifestyle

Avis manga: Kaijin Reijoh – Tome 1

Voilà une nouvelle série, Kaijin Reijoh, chez Kurokawa que j’ai découvert il n’y a pas si longtemps. Bon entre temps 3 tomes sont déjà sortis chez nous mais tant mieux hein, car le premier tome a piqué ma curiosité ! J’ai envie de découvrir la suite. En effet malgré un début très classique, une péripétie complètement barrée à redonner un petit coup de peps à l’histoire. De plus les affrontements sont bien nerveux et même un peu gore. Cela augure du bon pour la suite.

Kaijin Reijoh Tome 1

Kaijin Reijoh – Tome 1

Comme souvent, le premier tome d’un manga est rarement le plus intéressant. En plus de devoir introduire les personnages, c’est tout un univers qu’il faut construire, avec ses codes, ses lois. Bref, il faut poser le décor. Pour le coup, le tome de Kaijin Reijoh arrive à faire les deux. Il faut dire qu’avec ses 304 pages, il y a de quoi faire. Dès ce premier tome, les premiers affrontements ont lieu et l’on découvre vite l’envers du décor.

On suit les tribulations d’Asuma Sudô. Jeune lycéen pervers qui pour la première fois tombe amoureux d’une jeune fille. Malheureusement, celle-ci étudie dans une université réservée aux filles. Par un heureux hasard, Asuma Sudô voit les portes de celle-ci s’ouvrir à lui en dépit qu’il est un garçon. Rapidement, on apprendra que cette université est en faite une ligne de défense face aux monstres qui pullulent sur place. Les élèves, quant à elle sont des nymphes exterminatrices qui usent de reliques prises à d’autres monstres pour les affronter. Cependant leur utilisation n’est pas sans risque et les jeunes filles qui les utilisent peuvent se noyer sous leur puissance et devenir incontrôlables.

C’est là qu’Asuma Sudô va entrer en jeu. Ses capacités de jeunes pervers font faire de lui l’atout numéro 1 du lycée ! En effet le seul moyen de ramener à la raison une des ces filles possédées, c’est de réveiller leur pulsions érotiques. Facile à dire, plus difficile à faire quand celles-ci essayent de vous tuer…. Toutefois, Asuma Sudô semble bénéficier d’un grand talent pour cela. Tandis qu’on le verra à l’oeuvre sur deux batailles, on observera également les prémices d’un complot à grande échelle. Mais cela sera à lire dans le tome 2.

Informations générales

  • Dessin et scénario: Testuya TASHIRO
  • Traduction: Frederic Malet
  • Editions : Kurokawa
  • Type : SEINEN
  • Nbr de pages: 304 pages 
  • Prix: 7,95 €
  • Date de parution : 10 septembre 2020
  • Série en cours au Japon (7 volumes)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page