Manga et japanimationMes avis Manga

Avis Manga : Ranking of Kings – Tome 1

Il est enfin là ! Quoi ? Le premier tome de Ranking of Kings bien sûr ! C’est par ce format que tout a commencé bien que la plupart d’entre nous n’aient découvert les aventures de Bojji via l’animé. Disponible chez Crunchyroll depuis quelques mois, j’avais déjà eu l’occasion de vous déclarer mon affection particulière pour cette histoire très touchante. Ki-oon nous propose sa publication en français dans une édition pavée. En effet, le tome 1 contient pas moins de 225 pages. Ce qui permet une large introduction à l’univers et aux enjeux de Ranking of Kings.

Derrière cette oeuvre se trouve Sosuke Toka, un auteur très discret. Voyez-vous, il s’est lancé dans le manga la quarantaine passée après avoir démissionné de son boulot. Un choix audacieux dans une industrie très concurrentielle d’autant plus qu’il n’avait aucune assurance de percer. En effet, Sosuke Toka s’est même auto-publié sur Internet avant de connaitre un succès grandissant. Et nous voilà aujourd’hui, avec une oeuvre qui compte plus d’un million cinq cents mille exemplaires vendus.

Synopsis Ranking of Kings – tome 1

Le royaume de Bosse est en péril. Son fondateur, connu pour sa force herculéenne, est gravement malade, et l’héritier, le jeune prince Bojji, est loin d’avoir le profil pour prendre sa place… Sourd et muet, d’une faiblesse telle qu’il est incapable de manier l’épée, il est la cible de toutes les moqueries, du chevalier au paysan ! S’il accède au trône, le pays est promis à la déchéance dans le classement des rois, dont le principal critère est la puissance des souverains. De ce point de vue, c’est le prince cadet, Daida, qui remporte le soutien populaire…

Bojji et Ombre contre tous

Ranking of Kings est un petit ovni qui reprend beaucoup du folklore médiéval occidental en y ajoutant une touche de fantasy. L’histoire se concentre sur Bojji, le fils du roi du royaume de Bosse. Bosse, c’est justement le nom de son père. Il s’agit d’un géant à la force herculéenne. Difficile alors de voir Bojji comme son héritier ou même son fils. En effet, ce dernier est sourd et muet et fait accessoirement la taille d’un enfant humain lambda. Il souffre non seulement d’une difficulté importante à se faire comprendre mais il est aussi la risée du peuple qui fait peu de cas de cet héritier… encombrant. D’autant plus que son demie-frère et cadet né de l’union du roi et de la belle-mère de Bojji, rassemble tous les critères d’un bon roi.

Le destin de Bojji va basculer lors de sa rencontre avec ombre. Ultime survivant d’une espèce en voie de disparition mais qui a la faculté de comprendre Bojji lorsque ce dernier s’exprime. Leur destin basé sur une solide amitié va renverser des montagnes et donner la confiance qu’il manquait à Bojji pour s’affirmer en tant que personne à part entière. Cette aventure nous donne également l’occasion de découvrir de nombreux personnages aux ambitions très floues. Vous le verrez, il faut vraiment éviter de se faire une opinion trop vite dans Ranking of Kings. Que ce soit avec sa belle-mère Hilling, son demi-frêre hautain Daida, son père au lourd secret Bosse ou encore les différents serviteurs de la cour. Chacun a un rôle à jouer dans l’histoire de Bojji !

Un petit mot sur les dessins qui sont tout de même très simplistes. L’anime a su les magnifier tout en gardant ce trait léger. Ici, forcément c’est beaucoup plus brut et cela pourrait en rebuter plus d’un. A ceux-là, je leur dis de persévérer, de ne pas s’arrêter à ça car l’histoire est vraiment prenante.

Ranking of Kings touche dans le mille

Ranking of Kings, c’est une histoire passionnante, bien plus profonde qu’elle n’en a l’air au premier abord. En plus ce gros tome 1 permet d’entrer vraiment au coeur de l’histoire. Et n’oubliez pas, si vous avez la flemme d’attendre le tome 2 vous pourrez progresser dans l’histoire en regardant l’anime dispo chez Crunchyroll. Mais faites moi quand même le plaisir de continuer d’acheter le manga si vous aimez l’oeuvre. Plus on soutiendra cette industrie et plus elle pourra continuer de nous proposer d’autres oeuvres traduites !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page