Anime - MangaLifestyle

Avis Manga : Real Account T.01

Synopsis : Au delà d’Internet, il y a Real Account, aka, ReA. Le Japon entier ne jure plus que par ce réseau social qui rythme l’existence de chaque habitant de l’archipel. Ataru Kashiwagi n’échappe pas à la règle, et ReA lui a permis de s’inventer une vie en ligne sans rapport avec la réalité. Une double identité qu’il gère sans problème jusqu’à ce qu’il soit pris en otage par le réseau. Il n’est pas le seul : 10 000 personnes sont ainsi prisonnières de ReA et de sa mascotte. Et cette dernière a mis au point un jeu qui laisse peu de chances de survie aux participants.

  • Auteur : Okushô
  • Dessinateur : Shizumu Watanabe
  • Genre : Sport, Comedie, Tranche-de-vie
  • Editeur : Kurokawa
  • Prix : 6,80 €
  • Date de sortie du T1 : 10 novembre 2016
  • Publication : Série en cours

A la lecture de ce premier tome de Real Account, j’ai tout de suite pensé à deux grands films du cinéma : Battle Royale et Running Man. Où comment se retrouver au milieu d’un jeu où le but est de survivre en n’ayant rien demandé à personne. Real Account pointe du doigt toutes les dérives des réseaux sociaux (ici c’est Twitter qui est directement visé de manière sous-entendue). Un être étrange nommé Marble (humain, IA, un peu les deux) a réuni 10 000 utilisateurs pour les mettre à nu, face à leurs mensonges, leurs faux-semblants, leur vie virtuelle et surtout face à leurs propres followers. La règle de base est simple. Si l’un des utilisateurs atteint zéro follower, il meurt. S’il échoue à l’un des jeux de Marble, il meurt et ses followers également. On suit donc l’aventure d’Ataru prisonnier de ce réseau social qui va tenter de survivre aux impitoyables jeux de Marble.

real-account

Ce premier tome m’a agréablement surpris car il met en avant les réseaux sociaux et leurs dérives qui se déroulent chaque jour sur Twitter, Facebook and co. Contrairement à de nombreux mangas, ça ne pleurniche pas trop malgré les nombreuses mises à mort qui se succèdent dans ce premier tome. Au contraire, la survie est primordiale et l’on retrouve quelques stéréotypes des réseaux sociaux qui font amende honorable ou au contraire s’enfoncent encore plus dans leurs mensonges. Parfois cela paye et parfois cela se paie… A bon entendeur. Quoiqu’il en soit, ce tome 1 pose le décor et les règles du jeu. Suffisamment pour me donner envie de découvrir la suite et élucider les nombreuses questions qui se posent aux candidats comme à moi, simple lecteur.

real-account-annonce-kurokawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.