Test Super Bomberman R sur Nintendo Switch

0

Parmi les jeux du line-up de la Switch, Bomberman était l’un de ceux que j’attendais le plus. Et je ne devais pas être le seul car il s’est vite retrouvé en rupture de stock dès le premier jour dans la plupart des boutiques spécialisées. Heureusement, qu’il y a le démat’ ! Le jeu était du coup accessible à tous sur le Nintendo eShop au prix de 49,99 €. Démat 1, les boites plastiques qui polluent 0.

Super Bomberman R alterne le bon et le moins bon à cause de choix plutôt douteux comme c’est caméra en mode solo (co’op ou non). Une caméra qui donne la nausée en simili 3D isométrique qui donne une mauvaise interprétation de la topologie des niveaux. A tel point que, parfois, on but bêtement sur un dénivelé à peine visible dans le feu de l’action. Rageant surtout quand le prix à payer est de se prendre sa propre bombe. Idem le mode online souffre de lag… Intolérable pour un jeu comme Bomberman. Alors je n’ai pas re-testé ces dernières semaines… Peut être que Konami a ajusté la capacité de ses serveurs depuis mais franchement j’ai été calmé directe.

Reste que le mode multi en local reste quand même très fun. Il est parfait pour animer une soirée chez soit ou dans un bar. Super Bomberman R se prête à merveille au concept de la Nintendo Switch ! Quelques minutes à tuer ? hop, la Switch sur son pied, un joycon pour chaque joueur en main et en deux minutes on est lancé dans une partie de Bomberman. Grisant ! L’âme de Bomberman est là mais l’enrobage laisse à désirer.

Bref, un Bomberman loin de combler mes espérances mais qui remplit quand même le job à plusieurs en local. Certains choix restent cependant étonnant comme cette caméra qui n’aurait jamais du passer les phase de playtest. Mais bon voilà, avec le faible line up de sortie de la Switch, le jeu se vend hyper bien et donnera surement raison à Konami qui, il faut le dire, ne s’est pas trop foulé sur cette version de Super Bomberman R.

Ma note

5 Tomiiks.com

Laissez un commentaire