Avis Uncharted The Lost Legacy sur PS4 Pro

0

Exit Nathan Drake, si vous aviez terminé Uncharted 4, vous savez pourquoi. Dans Uncharted The Lost Legacy, les petits gars de Naughty Dog ont décidé de faire la part belle à Chloé Frazer (Uncharted 2 et 3) et dans une moindre mesure à Nadine Ross (Uncharted 4). Car oui, c’est bien Chloé qui est l’héroïne principale d’Uncharted The Lost Legacy. La belle aventurière indo-australienne, voleuse et chasseuse de trésors est mise à contribution dans cet épisode.

  • Testé à partir d’une version démat’ mise à disposition par PlayStation

Acheter Uncharted The Lost Legacy ici

Allez on évacue tout de suite la question ! Oui, The Lost Legacy est bien un jeu à part entière et non pas un DLC de deux ou trois heures. Il m’a fallu 7h49 pour le finir tout en réalisant une longue sidequest et en ayant chopé un peu plus de la moitié des trésors disséminés à travers le jeu. Mais à part une petite chute de rythme à la moitié de l’aventure, le jeu s’en tire plutôt bien. J’ai adhéré au scénario et je n’ai pas lâché la manette à part pour une pause déjeuner bien mérité. Certes le scénario est plus classique et moins fouillé qu’une aventure de Nathan Drake mais le contrat est rempli pour moi. J’ai ADORE.

L’histoire nous compte comment Chloé s’est mise à à la recherche en Inde de la légendaire Corne de Ganesh qu’il aurait perdu en affrontant Parashurama.  Autrefois mené par son père, cette quête vers cet artefact est également l’accomplissement d’un rêve hérité de ce dernier. Je vous passe les détails de cette légende, ce sera mieux que vous la découvriez en jouant. Afin de parvenir à ses fins, Chloé embauche Nadine afin de la seconder dans sa mission. Evidemment, vous imaginez bien qu’il y aura des péripéties et de nombreux rebondissements. Autant j’ai adoré Chloé, autant j’ai eu un peu plus de mal avec Nadine dont le personnage m’inspire moins. De toute façon, on sent clairement que les scénaristes n’ont pas creusé son personnage. C’est bien Chloé l’héroïne et Nadine le faire-valoir dans Uncharted The Lost Legacy.

4K + HDR + PS4 PRO  <3 <3 <3

L’Inde est un joli terrain de jeu pour l’univers d’Uncharted. Et Naughty Dog s’en est donné à coeur joie pour nous proposer une immersion dans cette culture. Dès les premières minutes de jeu, j’ai été embarqué dans cette nouvelle aventure où des paysages grandioses se sont succédés au rythme de mes pérégrinations. Je ne compte pas le nombre de fois que je me suis arrêté pour contempler ce qui se passait sous mes yeux et pour utiliser le mode photo. D’ailleurs, les screenshots que je vous ai fait ne rendent pas honneur au rendu in-game car la HDR ne passe pas ici. Néanmoins, cela vous donnera une idée du voyage qui vous attend. C’est beau, c’est vivant, c’est tellement fou que c’est même un cran au dessus d’Uncharted 4. En contrepartie, ma PS4 Pro a été mise à rude épreuve avec les ventilo actifs en continu (rien de bien gênant en soi sauf si vous jouez avec un volume sonore faible).

La musique est également bien présente et se met à raisonner plus intensément lors de certaines phases cruciale. Néanmoins, je ne vais pas vous le cacher, elle est plus en retrait sur cet épisode. C’est mon ressenti sur mon premier run. A voir si j’étais trop absorbé par ce qui se passait à l’écran ou si c’était bien la réalité.

Coté gameplay, on se retrouve avec une parfaite copie d’Uncharted 4. Ah si, il y a maintenant un nouveau mini-jeu qui permet de crocheter serrures et coffres. Cela reste anecdotique. Plus marquant, la composition d’un chapitre qui se déroule à la manière d’un Open World avec une mission principale et une sidequest. Rafraîchissant. De là à dire qu’Uncharted 5 pourrait lorgner vers l’Open World ? C’est un pari auquel je ne me risquerai pas.

Bien loin du DLC que l’on pouvait craindre, Uncharted 4 The Lost Legacy est une belle aventure à la fois longue, prenante et visuellement folle ! On retrouve également les trésors à chercher avec une excellente idée intégrée à l’aventure pour vous aider à les dénicher. Un mode multi est également présent tout comme les dizaines de bonus à débloquer (armes, artworks, filtres, etc.). Foncez, vous ne regretterez pas la quarantaine d’euros que vous aurez dépensée.

Laissez un commentaire