Avis Yokai Watch sur 3DS

0

On attaque la série des tests en retard avec celui de Yokai Watch sur 3DS et New 3DS. Cette nouvelle licence (en France) a déjà conquis l’archipel japonais et les Etats-Unis à renfort de plans « marketing » bien huilés. Celui que l’on a surnommé l’héritier de Pokemon en a-t-il dans le ventre ? La réponse se trouve (peut-être) dans les lignes qui suivent…

logo-yo-kai-watch@2x

Pokemon like ?

Si la structure de l’histoire s’inspire directement de Pokemon (choix du perso fille ou garçon, émancipation de la vie de famille, collectionite aigüe de petits monstres à faire évoluer, etc.) Yokai Watch dispose de son propre univers bien à lui. Grâce à notre montre détectrice de Yokai que l’on obtient dès le début de l’aventure, on part dans une aventure qui nous changera profondément (enfin pour le héros).

begin-screen-3@2x

Le système de combat, quant à lui, est totalement différent. On dispose de six emplacements au sein d’une roue pour autant de Yokai. Seuls les trois en frontal attaquent de manière continue. Il est possible de faire tourner la roue pour changer les Yokai qui participent à la bataille. Durant celle-ci, on récupère de petits orbes bleus qui alimentent la jauge d’esprit de nos compagnons. Une fois pleine, il est possible de lancer une « special attack » en jouant à un mini-jeu (éclater des bulles, suivre un tracé, tourner rapidement une roue virtuelle…). Les combats sont très dynamiques du fait des attaques normales en automatique. On a finalement à gérer les attaques spéciales, les Yokai à placer en front, le dés-envoutements des membres de notre équipe et les utilisations d’objets.

begin-screen-4@2x

Au-delà de l’aventure principale, il y a plein de quêtes annexes. Rendre des services, capturer des poissons, des insectes sont autant d’activités qui nous servent au cours de l’aventure car cela permet d’obtenir de précieux objets voire de nouveaux Yokai. En parlant des Yokai, ceux-ci disposent d’un rang de rareté qui est directement corrélé à leur puissance. Et finalement, ça reste très logique : plus un Yokai est rare et plus il est fort. Pour récupérer le médaillon d’invocation d’un Yokai, il faudra soit avoir de la chance en le récupérant à la suite d’un affrontement contre ledit Yokai soit ce dernier vous l’offrira généreusement de son bon vouloir. Parfois il faudra juste l’aider à résoudre son problème via une quête. Mais la plupart du temps, il faudra les dénicher nous-même en fouillant un peu partout… ils peuvent se cacher sous une voiture, dans une poubelle, derrière un buisson, etc.

Et comment oublier de mentionner la synthèse et la fusion ? C’est simple à comprendre :

  • La fusion permet (à l’instar de Dragon Ball Z) d’obtenir un Yokai inédit en fusionnant deux Yokai amis.

transform-fusion-screen-3@2x

  • La synthèse, elle, permet de lier un Yokai à un objet et d’en faire émerger un nouveau Yokai encore plus fort

transform-synthesis-screen-3@2x

Une difficulté aléatoire !

La première chose qui m’a sauté aux yeux lors de mes premières heures de jeu, c’est sa difficulté qui change du tout au tout. Une fois quelques Yokai recrutés, les combats aléatoires (ou ceux pour capturer du Yokai) sont d’une simplicité enfantine. On n’a même pas besoin d’agir à moins de vouloir conclure les combats rapidement. Par contre une fois arrivé au 1er boss, je me suis pris une rouste monumentale. Et là, y a pas à tortiller, il faut aller XP ses Yokai pendant quelques heures afin d’être de taille. Le problème c’est que ça n’arrive pas pour un boss mais pour quasi tous les boss si l’on avance trop vite dans le scénario principal. C’est assez frustrant à en devenir chiant.

Au rayon des déceptions, j’ai noté plusieurs choses :

  • Les quêtes annexes peu inspirées
  • La ville coupée en plusieurs parcelles qui demandent un loading en passant de l’une à l’autre
  • Le côté trop aléatoire de l’obtention des médaillons de chaque Yokai rencontré
  • Quelques soucis d’UX/UI dans les menus (souvent propre aux jeux japonais actuels)

power-3ds@2x

Au final, Yokai Watch m’a proposé un petit coup de frais non déplaisant par rapport à Pokemon. Je dirais même qu’il me rappelle Pokemon quand le tout premier épisode était sorti. Certes la structure du jeu ressemble énormément à son ainée mais le gameplay des combats sort des sentiers battus. Je regrette tout de même un chara-design des Yokai très inégal et une difficulté qui bondit lors des affrontements de boss. Pour le reste, c’est du tout bon. Yokai Watch est un excellent jeu à emporter avec soi pour jouer à la Nintendo 3DS lors de ses déplacements.

Ma note

7 Tomiiks.com

Laissez un commentaire