Compte-rendu AP Magic Born of the Gods

1

Le week-end dernier, j’ai été convié à l’avant-première de la nouvelle édition Magic Born of the Gods (créations divines en français). Ces APs permettent de tester une nouvelle édition une semaine avant  leur sortie officielle. C’est donc au cours d’un tournoi en paquet scellé que j’ai découvert les nouvelles cartes qui composent le deuxième set du bloc Théros.

Au début de l’AP, je devais choisir qu’elle serait ma couleur principale. J’avais vu que le blanc avait été doté de petites cartes pas chères permettant de submerger l’adversaire rapidement. Je me suis donc pris un pack Blanc. Dans ce pack, 3 boosters Théros, 2 boosters Born of The Gods et un booster à dominante blanche pour constituer la base de mon deck. En prenant le pack blanc, j’ai également récupéré la carte spéciale d’AP associée :

sentinelle silencieux Promo Born of the Gods

En ouvrant mes boosters, je me suis retrouvé face à un dilemme … Par quelle couleur accompagner mon blanc. J’ai hésité entre le bleu et le rouge, deux couleurs qui se marient bien avec le blanc dans ce bloc en scellé. Alors oui, je déteste jouer bleu, mais j’avais un immonde spoiler en la personne de Thassa, déesse de la mer.

Thassa, god of the sea

Tandis qu’en rouge, j’avais une myriade de créatures bien chiantes sans toutefois être capable de faire basculer une partie. C’est donc de bon sens que je suis partie sur un blanc Bleu. A la première ronde, je me prends une défaite sévère sans avoir pu faire quoi que ce soit. Je n’ai pas vu le jour et je me dis que finalement avoir joué bleu est peut être une mauvaise idée. C’est ce que la deuxième ronde me confirmera. Je la gagne mais même avec Thassa en jeu, mon jeu est lent et faible et je dois ma victoire uniquement à un Hécatonchire monstrueux + don d’immortalité qui gérait, et l’attaque et la défense !

Hécatonchire

don d'immortalité

 

Du coup, je décide de virer le bleu et de faire rentrer mon rouge pour un jeu plus direct. Des petites et grosses créatures, des auras et quelques blasts viennent maintenant compléter mon jeu blanc. Bien m’en a pris car j’enchaîne par deux victoires. La première grâce notamment à une sortie de fou avec un « Héros d’Iroas » boosté d’un « tempérament effroyable « et d’un « ardeur des mortels » => tour 3 une 7/7 lien de vie qui attaque, ça fait pas mal de dégât !

Tour 1 : Mana Blanc

Tour 2 : Mana Rouge + Héros D’Iroas

Tour 3 : Mana blanc + Tempérament effroyable + Ardeur des mortels

Héros d'Iroas

Tempérament effroyable

Ardeurs des mortels

 

La cinquième ronde fut un match miroir. Mon adversaire joue également un Blanc Rouge sauf que ce dernier à une carte maître contre laquelle je ne pourrai pas faire grand chose lors de la seconde partie.  La première partie se fini par celui qui aura un blast le premier en top deck. Manque de chance pour moi, c’est mon adversaire qui le sort le premier et me punit alors qu’il ne lui restait que deux points de vie. La seconde manche se finira par l’assaut de sa carte promo : un gros dragon qui empêchera mes créatures de bloquer grâce à sa capacité. Cela lui a permis de faire une ouverture dans mes défense et de remporter ce dernier match.

forgestoker_dragon

 

Au final, je repars avec trois victoires et deux défaites. Un peu déçu de ne pas avoir senti le potentiel de mon tirage rouge, je me suis quand même bien repris. Finalement, le bleu me porte toujours autant malheur et les défaites s’accumulent quand je le joue. Concernant cette nouvelle édition, celle-ci ne regorge pas d’immonde spoiler mais propose des mécaniques de jeux sympas qui se combinent bien avec celles déjà vu de Theros. Bref, il faudra refaire d’autres parties pour aller chercher le potentiel de Born of the Gods.

Un commentaire

Laissez un commentaire