[GC 2017] Ni no kuni II, l’essayer c’est acheter le collector…

0

Cette année, la Gamescom fut riche en découverte et en jeux testés. J’ai souvent tendance à dire qu’à l’E3, on a les annonces et qu’à la Gamescom, on a les premières versions jouables. Ce fut en tout cas le cas avec Ni no Kuni II que j’ai pu tester de longues minutes manette en main.

Dans cette nouvelle épopée, on dirige Evan un jeune garçon qui pourrait très bien s’appeler Noctis. En effet, le scénario (étrange coïncidence) est calqué sur celui de FF XV. Un jeune prince tout juste couronné se voit éjecter de son royaume. Afin de le reconquérir (et/ou de créer un nouveau royaume) il, accompagné de plusieurs compagnons, va devoir affronter de nombreuses épreuves posées par des entités mystiques  afin de faire preuve de sa légitimité et de s’ériger comme le grand roi de son peuple. Ca ne vous rappelle rien ?

Bref, j’ai pu tester deux démos du jeu. Dans la première, j’affrontais le gardien d’une ville qui avait l’apparence d’un énorme dragon de feu, Longfang, Lord of flame. Combat dantesque tant le monstre était imposant. A tel point, qu’il ne prenait pas place sur l’arène mais dansait tout autour en crachant ses flammes ardentes. Avec un bon timing, des soins savamment prodigués au bon moment, il était possible de le vaincre. Mais gare à l’inattention sous peine de finir en barbecue.

La deuxième démo, me mettait au commandement d’une petite escouade. Sous le principe du « pierre, papier, ciseau », il fallait affronter d’autres armées afin de pacifier un champ de bataille. Sorte de mini-jeu, c’était plutôt rigolo et ultra simpliste. On place nos archers face à des lanciers, les lanciers faces aux épées, etc. etc. les touches L1 et R1 permettaient d’orienter autour de nous les bonnes troupes pour ainsi les mettre en face des bons ennemis.

Graphiquement, le jeu est magnifique. On  le dirait tout droit sorti des studios Gibhli. Level 5 a encore une fois fait un travail remarquable. Le passage sur PS4 lui offre un terrain de jeu qui a encore permis d’affiner ses graphismes qui étaient déjà remarquable sur PS3. Et comment, ne pas évoquer les musiques qui accompagnent nos pérégrinations in-games ? F-A-B-U-L-E-U-S-E-S-! A elles seules, le jeu vaut le détour.

J’ai tellement été enchanté par le jeu que je me suis précommandé ce magnifique collector. Beau, riche en contenu et limité, il a tout du parfait collector. Bref, si vous aimez les RPG, si vous aimez les univers à la Miyazaki, si vous aimez les jeux qui durent longtemps, alors Ni No Kuni II: Revenant Kingdom est pour vous.

Précommander Ni No Kuni II ici

Ni No Kuni II

Laissez un commentaire