Jeux vidéoNintendoNintendo SwitchTests jeux vidéo

Test Gekido Kintaro’s Revenge sur Nintendo Switch

Gekido Kintaro’s Revenge a débarqué sur Nintendo Switch, PS4 et Xbox One en 2018 sous la forme d’un pack très sympa. En effet outre le jeu, il contient un artbook et des stickers. Le tout pour un prix serré de 29 €. Le jeu est développé par NAPS Team et publié par Red Art Games

Remake Gameboy Advance

Mais Gekido Kintaro’s Revenge, qu’est ce que c’est ? Il s’agit  d’un beat’em all qui sent bon les années 80 et 90. A l’origine le jeu était sortie sur Game Boy Advance en 2002. D’ailleurs le packaging rappelle celui des jeux GBA si vous ne l’aviez pas reconnu. Bref, oui, nous avons là le remake du jeu GBA.

Fight!

L’histoire de Gekido Kintaro’s Revenge tient sur un post-it mais donnera lieu à une quête parsemée de combat. On y incarne Tetsuo. Il est envoyé par son maître pour enquêter sur des évènements douteux se déroulant dans un village voisin. Des morts reviennent à la vie, la plupart des enfants ont disparu et des démons semblent avoir pris logement dans un vieux temple du village. Bref, on le sent, tout va vite dégénérer et il va falloir user de ses poings pour rétablir l’ordre.   

Tetsuo

Gekido jouable Seul ou en Co-op

Parlons maintenant du gameplay. Celui-ci est ultra-simple. Un bouton pour donner des coups de poing, un autre pour les coups de pied et un troisième pour sauter. Enchainer plusieurs coups de poing ou pieds ou les alterner permet de réaliser des combos. Enfin en appuyant sur poing et pied en même temps, on déclenche une attaque spéciale qui touche tous les ennemis à l’écran. Evidemment sur notre chemin, on rencontrera des trash mobs et des boss qui disposent de compétences différentes. Il faudra donc adopter son comportement pour s’en défaire. 

Village démoniaque

Pour apporter un peu de complexité, les ennemis peuvent laisser tomber des bonus et malus. Attention avant de les ramasser. Certains boost notre force ou notre rapidité par exemple. Mais d’autres viendront bloquer vos mouvements ou encore inverseront les commandes pendant quelques secondes. 

Ninjas

Deux modes bonus sont également disponibles pour ceux qui en voudrait toujours plus. Le premier est un mode survival où il faudra aller le plus loin possible avec une seule vie. Le deuxième propose de partir à la recherche de relique dans des niveaux générés aléatoirement. Là encore une seule vie au compteur, ce qui rend la mission assez tendue.

Mais où est passe-partout ?

Enfin, sachez que le jeu a une petite touche (très légère) des metroidvania. En effet, ici il faudra souvent partir à la recherche de clés qui permettront d’ouvrir des accès pour progresser dans l’aventure. Ainsi les niveaux ne sont pas linéaires, il faudra se balader un peu partout, tout en évitant des pièges (trous, pointes, etc.) qui s’ajouteront aux ennemis qui voudront nous faire la peau. Ce côté là est un peu laborieux. Il faudra faire de nombreux aller-retour d’une part. D’autre part les zones sombres manquent de visibilité. Impossible de voir certains pièges ou trous. Ce qui engendre pas mal de frustration.

Démons

Gekido Kintaro’s Revenge

Voilà pour Genkido, un jeu passe partout qui permettra de replonger dans le genre Beat’em all sur Nintendo Switch. Et bonne nouvelle, le jeu est jouable en co-op en écran splitté. Enfin sachez que le jeu n’est pas si facile. Il faudra le terminer en une seule fois sans épuiser les 5 vies qui nous sont octroyées en début de partie. Même si on est loin du plaisir d’un Street of Rage 2 ou d’un double dragon, Gekido: Kintaro’s Revenge offre un passe-temps sympathique sur Switch pour les fans du genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer