Hotel Xbox One : avis Dead Rising 3

0

J’avais déjà eu l’occasion de tester le mode Survival de Dead Rising 3. C’est fois-ci c’est le début du mode campagne que j’ai pu évaluer.

On est directement parachuté dans le rôle de Nick vêtu d’un simple short de box et d’une paire de rangers. Et tout de suite, on s’attarde sur ce tatouage étrange représentant le numéro 12 dans le coup de Nick. L’idée qu’il soit un cobaye m’a tout de suite traversé l’esprit mais rien dans les premières minutes du jeu ne viendra me le confirmer. Dans Dead Rising 3, on se retrouve dans un monde ouvert sans temps de chargement hormis le tout premier au lancement de la partie. Notre objectif est donc de fuir la ville avant que celle-ci ne soit rasé à coup de missiles et si possible avec ces amis.

Si graphiquement le jeu n’est pas à la pointe du genre, c’est techniquement qu’il impressionne avec une distance d’affichage impressionnante et surtout l’animation de centaines de zombie en même temps sans le moindre ralentissement. L’ajout de véhicules dont on peut prendre le contrôle ajoute une variété supplémentaire au jeu et il n’y aura pas que des voitures ! On peut toujours créer et améliorer des objets à l’aide de plans que l’on trouvera un peu partout dans la ville. Petite nouveauté, il semble que l’on ai plus besoin de passer par un établi pour fabriquer un nouvel objet.

Du coup, je me suis réconcilié du mode Survival qui n’avait que peu d’intérêt pour moi. Le scénario semble avoir été travaillé et s’il l’on compte le nombre de quêtes annexes Dead Rising 3 devrait promettre de nombreuses heures de jeux.

Laissez un commentaire