Soirée de lancement Metro Last Light

1

Une fois n’est pas coutume, la soirée de lancement de Metro Last Time ne se déroulait pas en plein coeur de Paris mais en bordure du périphérique. En effet, ces caves voutées en plein de coeur d’Issy-les-Moulineaux, classées monument historique, évoquaient clairement les sous-sols du métro Moscou. C’est d’un pas décidé mais inquiet que je m’enfonçais dans ce dédale obscure.

Entrée de la soirée Metro Last Light

Pour l’occasion, j’ai pu assister à une présentation du jeu très intéressante. Non seulement l’un des développeurs était présent mais j’ai eu la chance d’être également en présence de Dmitry Glukhosky, l’auteur du roman à succès Metro 2033. Entre chaque trailer projeté sur une toile, Dmitry Glukhosky nous a raconté comment il en était venu à écrire Metro 2033 et a également résumé son livre dans un français plutôt impressionnant pour quelqu’un dont ce n’est pas la langue natale. Son propos était agrémenté d’anecdotes et d’explications afin de comprendre son oeuvre. De la même façon, il nous expliqué le lien entre Metro 2033 et Metro Last Light qui sera en faite la suite direct de l’aventure du héros du livre. Honnêtement j’ai ressenti en face de moi une personne passionnée et investi dans ce qu’il fait. Et ça tombe bien, car c’est lui qui a supervisé le scénario et a écrit tous les dialogues du jeu.

Bien conscient que leur jeu aura du mal à rivaliser techniquement avec des monstres du FPS que sont Call of et Battlefied, le développeur et Dmitry Glukhosky ont insisté sur le fait que Metro Last Light est également une véritable aventure avec un scénario. Bref une expérience à vivre.

Mais dans le Metro enfin sur le lieu de l’event, on oublie pas les habitudes russes avec un buffet aux accents moscovites et surtout plusieurs variétés de Vodka à tester en shots. Petite attention particulière bienvenue, on pouvait faire dédicacer son roman Metro 2033 par Dmitry Glukhosky. Les goodies étaient également au rendez-vous avec notamment une lithographie numérotée, ma deuxième après celle de l’event God of War.

Dossier presse, lithographie et Metro 2033 dédicacé

Pour conclure, ce fut une soirée plutôt sympa en compagnie d’autres blogueurs et de quelques invités presse. La partie avec Dmitry Glukhosky m’a fait envie de jouer au jeu et du coup c’est ce que je vais faire immédiatement. A venir le test de Metro Last  Light !

Et petite exclu : les droits ciné de la licence Metro ont été acheté par MGM, alors bientôt un film dans l’univers de Metro ? les paris sont ouverts

 

Laissez un commentaire