Jeux vidéoNintendo SwitchTests jeux vidéo

La Nintendo Switch refait l’E3 à Paris, verdict ?

Quelques jours avant de partir en vacances sous le soleil, Nintendo m’a proposé de découvrir son line-up de fin d’année 2018. En effet, l’E3 c’est bien mais c’est loin ! Nintendo a justement eu la bonne idée de proposer à Paris une prise en main de ses futurs jeux Nintendo Switch à quelques privilégiés. Et l’on peut dire que c’est un joli package qui attend les joueurs sur Nintendo Switch dans les mois à venir : Overcooked! 2, Killer Queen Black, Super Smash Bros. Ultimate, Dragon Ball FighterZ, Pokémon: Let’s Go, Octopath Traveler, FIFA 19, Starlink… Bref il ne me manquait qu’Inazuma Eleven pour être comblé (il vient d’être annoncé pour l’Europe également).

Pokémon: Let’s Go

Je ne sais toujours pas comment me positionner sur Pokemon Let’s GO. Il m’attire autant qu’il me repousse. Ceci après avoir un peu trop joué à Pokemon Go sur mon smartphone l’année dernière. Quoi qu’il en soit, le jeu est tout choupi et les graphismes bénéficient des capacités de la Nintendo Switch. Une bonne mise en bouche avant le premier vrai Pokemon de la console.

Super Smash Bros. Ultimate

Dans son gameplay Super Smash Bros. Ultimate se situe entre Brawl et Mêlée de ce que l’on m’a dit. En vrai je ne m’y connais pas assez sur cette licence pour juger de la véracité du propos. Par contre ce que j’ai pu ressentir pad en main c’est que le jeu est plus dynamique, plus vif et les personnages sont beaucoup plus rapides que dans Super Smash Bros Wii U. Un bon point à mon avis.

Killer Queen Black

Voilà une petite pépite qui va débarquer très bientôt sur Nintendo Switch. Killer Queen Black met en scène deux équipes de 4 joueurs dans des joutes stratégiques. En effet pour gagner, il faut remplir l’un des trois objectifs tout en empêchant l’autre équipe de les atteindre.

  • Tuer La reine adverse
  • Emmener l’escargot dans son camp
  • Remplir sa ruche

Cela en sachant que la Reine ne peut qu’attaquer et les ouvrier(e)s soit se battre soit récolter mais pas les deux à la fois. Bref c’est très fun et ça peut vite animer une soirée entre potes !

Nintendo E3

Octopath Traveler

Un RPG qui mélange image de synthèse et Pixel Art, pourquoi pas ? Un RPG Square Enix par les producteurs de Bravely Defaults, ha oui ? Un RPG a emporté partout avec soi sur Nintendo Switch, intéressant ! Un RPG nommé Octopath Traveler qui cumule toutes ces caractéristiques ? Alors là, je dis banco. Le jeu est bourré de mécanismes qui offre un large choix en matière de stratégie de combat. Plutôt que de tout vous expliquer, allez récupérer la démo qui fait office de prologue dans le Nintendo eShop (la sauvegarde peut être utilisée dans la version finale du jeu).

Dragon Ball FighterZ

Un portage sur Switch de très belle facture. Seul bémol, il faudra obligatoirement vous procurer une manette Nintendo Switch Pro ou un stick compatible pour vraiment en profiter. La maniabilité au Joy-Con est rédibitoire.

Nintendo E3

Starlink

J’étais assez curieux de voir le bébé d’Ubisoft mêlant jeu virtuel et jeu physique. Malheureusement interdiction de prendre des photos de près des vaisseaux à customiser (really ?). Ceux-ci prennent vie devant nos yeux in-game. Le modèle du vaisseau, les armes qu’il porte ainsi que le pilote sont autant de variables que l’on pourra ajuster pour réussir les missions du jeu. Dans l’esprit, il m’a rappelé Starfox sur Nintendo 64.

Et les Amiibos dans tous ça ?

Et bien on dirait qu’ils ont clairement été mis de coté. Sur tout l’espace réservé, je n’en ai vu que deux. Un face à face entre Ridley, l’ennemi emblématique de Samus dans Metroïd, et un Inkling féminin issue de Splatoon 2. Voilà c’est tout, on baisse le rideau sur les Amiibos.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.