Overwatch Vs Battleborn : Le Match !

0

Le FPS compétitif est de retour sur console ! Overwatch et Battleborn en sont les dignes représentants avec un succès retentissant pour le premier et des ventes plus mitigées pour le second. Qu’à cela ne tienne, je vous propose mon avis sur les deux jeux. Et la première chose à dire c’est qu’ils sont tout simplement incomparables ! Oui ce sont deux FPS, Oui, ils sont tous les deux dispos sur console et oui, ils sont sortis à quelques jours d’intervalles. Mais la comparaison s’arrête là.

Overwatch : le plaisir brut, rapide et accessible à tous

Overwatch m’a clairement fait penser à un mix de Quake 3 et Team Fortres. Un FPS compétitif en équipe ultra-accessible au gameplay simple mais très plaisant. Ici pas de tutoriel longuet. On rentre dans le vif du sujet pour se « mettre sur la gueule » dans un bon esprit. Le chara-design des protagonistes est remarquablement plaisant (mention spéciale à D.VA) et leur gameplay suffisamment varié pour offrir de la variété dans le jeu. Blizzard oblige, du contenu cosmétique est à débloquer en gagnant des coffres au cours des parties. Skin, tag, postures tout est là pour engendrer une collectionnite aiguë. Les différentes types de partie vont de l’affrontement pure et dure entre les deux équipes à la prise de position en passant par la protection de convoi.

Battleborn : un jeu à apprivoiser

Derrière l’écran d’accueil de Battleborn se cache un MOBA en vue FPS. Mais ce n’est pas la seule différence avec Overwatch car il dispose également d’un mode histoire. Et c’est vraiment cool car ça donne une autre dimension au jeu tout en permettant de mieux intégrer tous les personnages dans l’univers de Battleborn. Reste que Battleborn offre des affrontements souvent brouillons à mon goût. Ainsi que de nombreux sous objectifs qui ont tendance à me noyer dans la bataille (récolte d’argent, construction de défense, recrutement de mercenaires…). En mode compétitif, il en faut du temps avant d’arriver à tirer son épingle du jeu. Au début, on a souvent l’impression de jouer dans le vide, de ne pas avoir d’impact sur la partie. D’autant que Battleborn demande une véritable synchronisation de toute l’équipe pour prendre l’ascendant sur la team adverse.

Je ne vais pas vous le cacher, ma préférence va à Overwatch et pas uniquement car je kiff D.Va ! C’est juste que j’ai moins accroché au style MOBA de Battleborn. Et puis je trouve Overwatch beaucoup plus facile d’accès. On peut se lancer dans des parties très rapidement et celles-ci ne durent pas longtemps. Parfait pour moi qui vient juste d’être papa. Au final, on est en face de deux bons jeux assez différents au final qui mériteront d’être suivis dans la durée tant 2K Games et Blizzard ont annoncé une myriade de DLCs (gratuits ou non).

Laissez un commentaire