Preview Dark Souls II

0

J’ai eu l’occasion d’assister à une présentation de Dark Souls II la semaine dernière. Enfin assister c’est un bien grand mot, je suis arrivé légèrement en retard et du coup j’ai loupé le speech d’un membre de l’équipe FromSoftware venu pour l’occasion nous parler de Dark Souls II.

Battle-With-Statue-Knights

Néanmoins, j’ai pu, entre deux petits fours, m’essayer au jeu. Dark Souls II reste dans la lignée de ces prédécesseurs imposant un gameplay simple de prime abord mais ne laissant pas la place à la moindre erreur. Un saut mal appréhendé et c’est la mort, une attaque mal placée et l’on s’expose à un contre fatale. Je ne vous parle pas des assauts de front qui peuvent se transformer en véritable boucherie … Et oui, vous n’aviez pas vu cet archer caché derrière la haie ni les deux autres maraudeurs en embuscade derrière un talus.

Dual-Swords-dark-souls-2

Deux petites choses que j’ai notées durant cet essai et qui pourront vous aider. A chaque mort de votre personnage, un malus sur sa barre de vie est appliqué. Celui-ci pouvant aller jusqu’à 50% de votre barre de vie. Un objet, une effigie je crois, permet de repasser à l’état de vivant et supprimer ce malus. Autre point important, attention à ne pas tuer les PNJ … En effet, j’ai occis la gente dame qui permet de gagner en niveau et celle-ci n’est pas réapparue par la suite … Donc attention, de petites causes peuvent avoir de grands effets sur le reste du jeu !

Magic-Of-Necromanser

De ce que j’ai compris, il y a eu une refonte des menus permettant de gérer son avatar. Ceux-ci gagnent en clarté et en ergonomie. Graphiquement, le jeu n’est pas époustouflant, loin de là, mais ce n’est pas « forcément » ce que cherche le joueur en s’adonnant à Dark Souls II. Bon maintenant je testais sur

Dark souls 2 environnement

Bref, une première approche encourageante mais qui demandera d’être approfondi lors d’un test plus complet. Pour rappel, Dark Souls II sera disponible le 14 mars sur PS3 et Xbox 360. La version PC sortira un peu plus tard.

Laissez un commentaire