Mes Tests JV

Preview Mato Anomalies sur PC

C’est en milieu de semaine dernière que le studio chinois Arrowiz a dévoilé les prémices de son RPG Mato Anomalies. Le jeu qui sera disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et Switch devrait pointer le bout de son nez en 2023. Il sera distribué en démat’ mais également en boite grâce à l’éditeur Prime Matter. En plus d’avoir été annoncé durant la Japan Expo, j’ai eu l’occasion de tester un early build durant une trentaine de minutes lors du festival.

Mato Anomies est un RPG au budget modeste. Il fait partie de cette vague de jeux de studios chinois qui s’apprêtent à être accessible sur le marché Européen. En effet, le mastodonte Genshin Impact a clairement ouvert la voie à des studios plus modestes sur notre marché gaming. Et c’est tant mieux, cela devrait diversifier encore plus l’offre gaming.

Une cité Cyberpunk chinoise

Comme le nom pourrait le suggérer, l’histoire prend place dans la cité de Mato. Une cité aux accents cyberpunk mais également empreinte d’une identité chinoise. Et pour le coup, ça c’est plutôt originale. On y incarne un détective privé nommé Doe. Enquêtant sur des phénomènes étranges, il se voit propulser dans un univers parallèle à travers une « brèche ». C’est là qu’il rencontre Gram. Il s’agit d’un exorciste du monde réel qui s’est donné pour mission d’anéantir les créatures sortant des brèches. Et ça tombe bien car ces créatures sont immunisées aux armes conventionnelles. On comprend alors très vite que c’est ce duo que nous allons accompagner durant toute l’aventure. L’un enquêtant et l’autre incarnant son bras armé face à ces monstruosités.

Du gameplay classique servi par une narration omniprésente

Le gameplay est assez classique. Le contrôle de Doe se fait à la troisième personne dans un univers 3D de type couloir. On n’est absolument pas sur de l’open world (et tant mieux, j’en fais une overdose). Le déplacement dans la ville se fait pas des voyages rapides en prenant le métro. Ce qui nous donne un léger aperçu de la zone globale du jeu. Un mini jeu sera également à l’ordre du jour lors des interrogatoires. Il prend la forme d’un jeu à base de carte à jouer ayant pour objectif de briser la réflexion de la personne interrogée et de lui soutirer les informations précieuses.

La partie combat avec Gram se fait en mode tour par tour en arène. Trois points d’action à dépenser par tour dans des attaques qui offrent différents bonus. Clairement, ça manquait de dynamisme même si j’ai apprécié le côté stratégique. J’ai peur que l’on s’ennuie rapidement si le système n’évolue pas dans le temps. Mais en même temps, ce n’était que les premiers combats.

Mato Anomalies

S’il reste encore beaucoup de mystère entourant le jeu (durée de vie, personnages, scénarios, etc), je l’ai trouvé pour le moins original dans sa direction artistique. Evidemment, j’ai bien vu qu’il s’agissait d’une version très alpha du jeu avec des graphismes à peaufiner, quelques bugs de collision et d’enchevêtrement de textures. Toutefois, je suis assez curieux de voir le rendu final et d’en apprendre plus sur l’histoire. A surveiller !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page