Jeux vidéoTests jeux vidéo

Test Atelier Ryza 2 : Lost Legends & the Secret Fairy PS5

Atelier Ryza 2 a la difficile mission de réussir le même tour de force que le premier épisode. Offrir à Koei Tecmo au travers d’un J-RPG originale où l’alchimie est la pierre angulaire de l’histoire. Et pour cela, l’éditeur en a profité pour rendre encore plus accessible son jeu en proposant un sous-titrage français (dialogues et menus) absents des premières aventures de Ryza et sa clique. Petit rappel pour vous, mes chers lecteurs, sachez qu’Atelier Ryza 2 : Lost Legends & the Secret Fairy est disponible sur PS4 (free upgrade PS5), PS5 (only digital) et sur Nintendo Switch.

Three years later…

Trois années ont passé depuis les évènement du premier épisode. Si Ryza vit toujours sur l’ïle de Kurken. Lent, Klaudia et Tao mènent leur vie chacun de leur côté. Tao a même quitté l’ïle et s’est installé à la capitale. Lieu très important de ce nouvel épisode. Il en est de même pour Empel et Lyla, les mentors du quatuor qui seront à peine évoqués dans ce volet. Bref l’aventure démarre lorsque Ryza est missionnée pour faire la lumière sur une sorte de pierre ovale noire aux reflets cosmiques qui ressemble à un oeuf. Elle part alors vers la capitale en quête d’informations.

Evidemment, cette pierre recèle de nombreux secrets et au cours de ces pérégrinations Ryza et ses nouveaux compagnons vont aller de découvertes en découvertes, de ruines en ruine, de donjons en donjons. Plus ils avanceront et plus les mystères seront levés. Evidemment certains personnages du premier opus feront leur apparition. C’est d’ailleurs totalement spoiler dans bonus de préco :D. Toutefois pour ceux n’ayant pas fait le premier opus, il n’est pas nécessaire à la compréhension de ce second épisode.

Cela a été souvent montré du doigt. L’aventure de cet Atelier Ryza 2 : Lost Legends & the Secret Fairy manquerait d’ambition, d’epicness et d’enjeux. Cela est vrai et je ne peux le nier. Toutefois, est ce que l’ADN des Ateliers Ryza n’est pas de proposer une aventure légère centrée plus sur les tranches de vie de nos héros plutôt que sur des enjeux graves comme on a l’habitude de voir dans les RPG ?

Atelier Ryza 2 screenshots

Atelier Ryza 2 Superior Version PS5

Avant de repartir dans les détails du jeu, un petit point de précision sur la mouture PS5. Elle est disponible en téléchargement une fois la galette PS4 inséré. Plus qu’un jeu à part entière, il s’agit plutôt de la version PS4 tirant partie de la puissance de la PS5. Ainsi, le jeu tourne à 60 FPS et les temps de chargement sont inexistants. Quel Kiff quand même quand le fast travel est instantané. D’autant que les aller-retour vers son atelier d’alchimie peuvent être fréquents selon votre façon de jouer. Le gain, ici, est loin d’être négligeable. Toutefois, les graphismes ne m’ont pas paru bénéficier d’améliorations. Peu être un poil plus lisse. En tout cas, le HDR qui faisait faux bond sur PS4 n’est toujours pas présent. C’est vraiment dommage qu’un jeu aux couleurs si vibrantes et lumineuses n’en profite pas.

Atelier Ryza 2 combats 2

Sort ta marmite, c’est l’heure du cours d’Alchimie

Le gameplay évolue et on va pouvoir nager et plonger . Mais ce n’est pas tout, Ryza va pouvoir endosser son costume de Lara Croft ou de Nathan Drake et se lancer dans l’escalade. Est-ce que les développeurs ont voulu simplifier le jeu ou est-ce tout simplement en lien avec le fait que Ryza maitrise dorénavant l’alchimie ? En tout cas, le nerf de la guerre est toujours la récolte d’ingrédients. Bonne nouvelle, dorénavant nous avons la possibilité de voir ce que l’on récolte suivant l’outils que l’on va utiliser. Plus besoin de tenir un carnet de notes à côté de vous !

Le système d’alchimie (craft) est toujours aussi cool à utiliser. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais j’y ai pris autant de plaisir que dans le précédent opus. Et pour ceux qui s’en lasseraient, sachez qu’il y a un mode automatique pour l’alchimie. Loin d’être optimal, il me semble qu’il est suffisant pour aller au bout de l’aventure.

Atelier Ryza Alchimie

Des phases de combat toujours aussi réussie

Enfin, je vais terminer ce test en vous parlant des combats. C’était l’un des points fort à mon goût de la licence. Sous son apparente simplification (automatisation) dans Atelier Ryza 2, se cache un système très dynamique qui se laissera apprivoiser par le joueur avant que ce dernier ne puisse en tirer la quintessence. En tout cas, il est suffisamment différent pour s’y replonger avec plaisir. La coordination avec ses team mates est toujours de la partie. Réaliser leurs injonctions permettra d’obtenir des bonus de dégâts ou d’actions toujours appréciables. Et cela surtout contre les boss qui peuvent parfois se révéler un peu tricky. Globalement la progression est équilibrée et il y aura peu d’occasions ou le farming sera obligatoire pour progresser. Et quand c’est le cas, ce n’est pas vraiment un souci car cela permet en parallèle de récolter encore un peu plus d’ingrédients pour l’alchimie.

Atelier Ryza 2 combat

Ceux qui ont aimé Atelier Ryza premier du nom ne seront pas dépaysés et aimeront sans doute retrouver Ryza et ses amis dans cette suite. Les autres pourront faire l’impasse sur le premier volet. Certes, certains personnages sont récurrents mais rien qui ne vous empêchera de comprendre les enjeux d’Atelier Ryza 2 : Lost Legends & the Secret Fairy. Je déplore tout de même un manque d’ambition sur l’histoire et la mise en scène. La prise de risque sur ces aspects là est minime. Et du coup, on en trouverait presque l’histoire lassante. Alors Koei Tecmo, s’il vous plait, faite nous plaisir en concluant cette trilogie avec une histoire ambitieuse qui nous prenne aux tripes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page