Test du bracelet connecté Misfit Shine

0

 Surfant sur la vague des bracelets connectés et de la e-santé, Misfit nous présente le Misfit Shine, un device connecté à porté en bracelet ou en épingle pour suivre son activité jour et nuit. Doté d’un design épurée, celui-ci au contraire de bon nombre d’autres bracelets connectés sera se faire discret. Preuve en est que son désign est réussi, le Misfit Shine a été reprise par Apple dans sa pub mettant avant la e-santé autour de son iPhone.

Le design à votre poignet

Première chose que l’on remarque avec le Misfit Shine, c’est son design minimaliste passe-partout. Pas de gros bracelets épais ni l’impression de porter un poids au poignet. Non le Misfit Shine se veut discret et élégant avec ses douze LEDs circulaires qui ne s’allument que lorsque le besoin d’avoir une information, l’heure ou sa progression dans l’objectif ciblé, se fait désirer.

Taper deux fois dessus et la progression s’affichera puis l’heure qu’il est. Les LED représentant l’heure (continue) et les minutes (clignotements) s’allumant brièvement. Quand à la progression, le cercle complet des LEDs forment une jauge qui s’allume progressivement en adéquation avec les efforts fournis de la journée. Pendant que j’y suis pas la peine de taper comme un bourrin, il suffit de deux petites tapes du bout du doigt sur la LED représentant les six heures (au dos du Misfit, une marque indique la LED des 12h pour bien l’orienter à son poignet) pour que cela fonctionne.

Enfin taper trois fois dessus activera automatique le mode nuit qui permettra de tracker votre sommeil.

Vous l’aurez peut être remarquer en regardant les photos, il n’y a pas de prise de rechargement sur le Misfit Shine. Et bien Misfit a fait un choix plutôt audacieux. Son device fonctionne tout simplement avec une pile plate. Adieu les rechargements intempestif. LA durée moyenne d’utilisation d’une pile est de quatre mois d’après Misfit. Je n’ai pas eu l’occasion de le tester durant tout ce temps pour le moment, donc je ne peux ni confirmer ni infirmer. En tous cas, cela fait trois semaines que je l’utilise et aucun signe de faiblesse de la batterie.

Autre bon point le Misfit Shine est étanche. Pas besoin de s’en soucier lorsque l’on prend une douche ou que l’on se lave les mains. Bien mieux encore, on peut l’utiliser pour tracker ses performance à la nage à la piscine et à la mer. Toutefois une utilisation trop répétée à l’eau de mer pourrait réduire l’espérance de vie du produit.

Des accessoires trendy pour tous les goûts

Misfit l’a bien compris, ce qui marche aujourd’hui c’est la PERSONNALISATION. Outre les neuf couleurs existante du shine, dont une version rouge labellisée Coca-Cola, le shine est accompagné de toute une gamme d’accessoire allant du collier au bracelet en cuir en passant par les vêtements qui disposent d’emplacements spécifiques pour le capteur.

Une application à améliorer

Première constatation, l’application a été traduite à la truelle… honnêtement ce n’est pas très sérieux.

Version Appli : 08h09 de 7 heure l’objectif. Dans 3 heures 53 min de sommeil réparateur

Ce qu’il faut comprendre : 08h09 sur un objectif de 7 heures. Dont 3 heures 53 min de sommeil réparateur 

Une fois ce détail oublié, on retrouve une application qui présentera l’ensemble des données que le Misfit Shine aura tracké au cours de nos journées d’utilisation. On retrouve un menu et quatre onglets.

Le menu permet de synchroniser manuellement le shine, de régler son objectif journalier et d’accéder aux réglages de l’application (infos persos, choix des unités de mesures, assistances hors ligne, …).

Misfit Shine réglage

Le premier onglet renseigne les données en journée. On y retrouve son objectif journalier avec une courbe qui donne un historique de la journée. On a également un focus lors de période plus intense sous forme de badge.

L’onglet nuit comme son nom l’indique se propose de restituer visuellement notre sommeil avec les plages horaires de notre sommeil léger et réparateur. Pour rappel, on peut indiquer au Misfit Shine le début du phase de sommeil en tapant trois fois dessus. Via l’appli on peut le paramétrer pour qu’il nous réveille pendant une phase de sommeil léger. Du coup, on programme une heure de base avec une plage variable dans laquelle le device choisira le meilleur moment pour nous réveiller.

Le troisième onglet fait un focus sur notre poids. Le Misfit Shine ne servant pas à mesurer son poids, ici il m’a fallu remplir à la main chaque jour cette donnée.

Misfit Shine Poids

Enfin le dernier onglet s’occupe de la partie gamification dont je vous parlerai dans le prochain paragraphe. Au final, l’application mobile souffre d’un gros problème de traduction. Pour le reste, celle-ci fait le job même si je la trouve un peu froide et assez limité au final.

Vous reprendrez bien un peu de gamification

Comme à l’accoutumée sur ce genre de produit, la gamification joue un rôle prépondérant. A la fois pour ce motiver soi même mais aussi pour créer une sorte d’émulation au sein de la communauté utilisant le Misfit Shine. On peut ainsi se comparer à ses amis mais il y a également un onglet flux qui permet de voir les résultats d’autres utilisateurs que l’on ne connait pas. Enfin, il y a une page récapitulative de ses propres performances qui permettra de faire gonfler votre égo. Si si je vous assure que ça marche.

Et après ?

Finalement, ce qui me manque avec tous ces bracelets connectés, c’est l’analyse post résultat. Je prends un exemple concret avec le suivi du sommeil. La nuit dernière, le Misfit Shine m’indique que sur mes huit heures de sommeil j’ai eu trois heures et cinquante minutes de sommeil profond. Bon Ok, s’il est facile de comparer par rapport à la nuit d’avant ou celle d’après, je n’ai pas fait d’étude en médecine qui me permettrait de savoir si cette mesure est bien ou non. Alors effectivement, rien de m’empêche d’aller sur Internet ou de téléphoner à mon médecin pour aller chercher l’info mais… Finalement ce qu’il manque, c’est une aide à l’analyse intégrée aux applications e-santé auxquelles sont reliés ces devices connectés. Parce que c’est bien beau d’entasser toutes ces données mais si elles ne sont pas exploitables, j’oserais me fendre d’un « A quoi bon ? ».

Proposé à un prix de 99 €, le Misfit Shine reste un produit design qui saura se montrer discret sur soit. L’application mériterait d’être plus chaleureuse et surtout plus soignée dans sa traduction française. Honnêtement ce n’est juste pas possible de proposer une version française de cette facture alors qu’il y a si peu de texte à l’intérieur. Coté fonctionnel, le Misfit Shine fonctionne très bien. Le fait qu’il soit étanche et qu’il permette de suivre son sommeil en fait un outils complet. Quand à l’utilisation d’une pile comme source d’alimentation, ce choix, s’il est étonnant, apporte son lot d’avantage. En somme un bon produit qui devrait se magnifier dans une V2.

 

Ma note

7.0 Tomiiks.com
  • Design / Finition 7
  • Performance 7
  • Prix 7

Laissez un commentaire