Test Bravely Second sur New 3DS

0

Avec Bravely Second, on retourne 20 ans en arrière. Une époque ou le RPG Japonais régnait en maitre sur le genre. Depuis les temps ont changé mais quelques irréductibles studios proposent encore une expérience souvent excellente de ce genre ultra codifié. Silicon Studio en fait parti et nous propose donc la suite directe de Bravely Default sortis en 2012 sur 3DS.

3DS_BravelySecondEndLayer_36

Une démo en guise d’introduction

C’est assez rare pour le noter mais la démo de Bravely Second disponible sur l’eShop de Nintendo n’est autre qu’une introduction à l’histoire qui va se dérouler dans la cartouche du jeu. Et plus important encore, ces 10/12 heures de jeu ne sont pas incluses dans le jeu vendu dans le commerce. Je vous conseille donc de vous y atteler avant de commencer l’histoire principale d’autant qu’il y a des items à récupérer. Rien d’obligatoire bien sûr mais cela donne un petit coup de pouce en début de partie. Et pour ceux qui n’auraient pas joué à Bravely Default, un récapitulatif des évènements du premier opus ouvre le bal dans Bravely Second avant d’entamer cette deuxième se déroulant deux ans plus tard.

3DS_BravelySecondEndLayer_32

On prend les même et on recommence

Pour ceux qui ont joué au premier opus comme moi, un air de déjà vu se profilera très rapidement. Personnages déjà connus, lieux déjà visités, Bravely Second peut décevoir de ce côté-là même si, du coup, on retrouve très vite tous nos repaires. En matière de gameplay, on retrouve le même système en mieux intégré et plus intuitif. De même le système de classes est ici repris à l’identique avec certaines toujours aussi puissantes alors que d’autres ne valent à peine qu’un coup d’oeil. Pour moi, ça fonctionne toujours aussi bien même si le côté rpg oldschool pourra rebuter certains. Mais comment ne pas être subjugué par les musiques et tous ces décors tout droit sortis de l’imaginaire de Akihiko Yoshida.

Bravely Second

Toujours aussi enchanteur

Le RPG Japonais n’est pas mort. Vive le RPG Japonais. Une histoire qui fait la part balle à la fantaisy, un titre enchanteur, une direction artistique somptueuse, le retour de personnages attachants, Bravely Second a tout ce qu’il faut pour attirer le fan de RPG Japonais et les convaincus du premier opus. Bravely Second représente une aventure d’une trentaine d’heures qui peut allègrement prendre beaucoup plus de temps si l’on souhaite récupérer tous les jobs et fouiner les maps de fond en comble à la recherche d’un trésor bien caché.

Bravely Second se veut comme une suite direct de Bravely Default sans surprise. On sait tout de suite où l’on met les pieds. Si certains seront très contents de rester sur des bases connues, d’autres regretteront le manque de nouveautés et l’absence totale de prise de risque au niveau du gameplay. Reste que le titre laisse toujours rêveur et propose une aventure dans des décors qui sentent bon le RPG japonais oldschool. Et cela me convient parfaitement.

Ma note

7 Tomiiks.com

Laissez un commentaire