Jeux vidéoTests jeux vidéo

Test Captain Tsubasa sur PS4

Captain Tsubasa a bercé toute ma jeunesse. Je crois que c’est d’ailleurs ce manga/anime qui m’a fait tant aimer le football. D’ailleurs, il y a deux ans je m’étais refait l’intégral du manga et à vrai dire, c’était toujours aussi bien. Alors quand Bandai Namco a annoncé un jeu sur cette licence, j’étais évidemment très curieux de voir ce que cela allait donner. D’autant que le dernier jeu de la licence que j’avais pratiqué était le jeu mobile Captain Tsubasa : Dream Team, un gacha game demandant beaucoup d’investissement !

Le ballon est mon ami

Captain Tsubasa un jeu de foot typé arcade. Pas d’arbitre, pas de faute mais des coups spéciaux qui déclenchent des mini cut scène ultra grisante en plein match. Ces coups dits spéciaux peuvent être des tirs, des interceptions ou encore des tacles d’anthologies tirés du manga. Tout est suffisamment dynamique pour ne pas couper le rythme du match.

Pour marquer, il faudra user soit de tirs spéciaux soit bombarder les cages adverses pour épuiser au maximum le gardien. En effet, celui-ci dispose d’une jauge d’endurance qu’il faut la plupart du temps affaiblir afin d’envin marquer un but. La V-zone est une capacité que l’on peut déclencher après avoir accumulé plusieurs mouvements spéciaux réussis. Cette V-Zone activée pourra avoir différents effets sur le terrain tant défensifs qu’offensifs. Il faudra utiliser cette capacité au bon moment afin d’en tirer tous les bénéfices.

captain tsubasa gif

Sur les traces de Captain Tsubasa

Le jeu se dote de deux modes aventure. Le premier permet de revivre les aventure de Tsubasa lors du championnat inter-écoles et inter-collèges. Ce mode est en fait un grand tuto qui permet d’appréhender toutes les mécaniques sur le terrain. Les matchs clés du manga sont entrecoupés de scènes « à la visual novel ». C’est un bon moyen d’entrer dans cette simulation de football si particulière. Et un vrai plaisir pour moi de me remémorer les instants clés du début de carrière de Tsubasa.

Le deuxième mode permet de se créer un avatar. Celui-ci intégrera l’équipe du Japon et notre objectif sera alors de remporter l’équivalent de la coupe du monde junior. Notre avatar pourra évoluer match après match. De la même façon en se liant d’amitié à d’autres joueurs, il pourra apprendre de nouvelles techniques. De quoi créer un joueur à notre image pour ensuite l’intégrer à notre équipe en ligne. Ce sera le facteur X de notre équipe. Celui dont les joueurs adverses ne sauront pas d’avance ses capacités. En réalité, de mémoire on peut customiser et intégrer jusqu’à 8 joueurs dans son équipe online. Mais attention, pour tous les parfaire préparez-vous à passer de longues heures sur le terrain.

Tusbasa reprise de volée

Un équilibrage à revoir

Malheureusement Il y a deux points qui m’ont énormément déçu dans Captain Tsubasa. Le premier, et vous en conviendrez, est que le jeu est très brouillon. Certes, on est sur un jeu d’arcade mais cela ne veut pas dire que la lisibilité doit être sacrifiée. Si vous imaginez créer du jeu, c’est raté. On passe son temps à accélérer en ligne droite, à user des dribbles automatiques (en espérant que ça passe) avant de déclencher une frappe spéciale en attaque. En défense, on passe son temps à accélérer et à tacler ou donner des coups d’épaule à tout va pour récupérer le ballon. Du coup, la monotonie s’installe rapidement.

captain Tsusbasa Japan Team
La victoire est à portée de main

Alors, Captain Tsubasa est-il un bon jeu ? Pour le fan de la licence que je suis, difficile de ne pas être transparent avec vous. Le jeu « Captain Tsubasa » ultime (à la DB FighterZ) attendra encore un peu. La faute à un jeu trop brouillon et mal équilibré. En fait, il aurait fallu retrouver un jeu à la Inazuma Eleven avec le skin de Captain Tsubasa pour réussir un coup de maitre. Ce qui me fait surtout dire, et ça a été confirmer que l’on est face à un jeu à budget serré. Toutefois, la touche nostalgique fonctionne quand même à merveille et incarner Tsubasa, Misaki ou encore Hyūga est un réel plaisir. Alors êtes vous plutôt tir de l’aigle ou tir du tigre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page