Test casque Aviator by Skullcandy

0

Skullcandy, ça vous parle ? non ? si si, les casques audio fashion au logo de tête de mort ! Actuellement numéro trois des ventes aux Etats-Unis, les voilà qui reviennent à l’assaut de nos oreilles avec deux nouveaux casques. Le modèle haut de gamme l’Aviator  (170 euros) ainsi qu’un modèle moyen de gamme disposant d’un bon rapport qualité/prix le Hesh (70 euros).

C’est le modèle Aviator que j’ai eu l’occasion de tester pendant deux semaines. Mais attention, si le précédent modèle avait la même dénomination, il s’agit bien d’une évolution de la gamme. Il se différencie notamment avec la mention « Supreme Sound » présent sur la boite. Ne vous faites pas avoir en magasin ou sur le web car l’ancienne version est  à prix plus bas (normal) mais a souvent la même dénomination.

skullcandy aviator boite

Commençons par le packaging. Celui-ci est soigné et on sent bien toute l’attention portée sur celui-ci. On a vraiment l’impression d’être face à un objet haut de gamme avant même de l’avoir déballé. Il comprend :

  • Le casque audio
  • Un cordon Prise jack doté d’une télécommande
  • Une pochette de rangement en (Simili ?) cuir
  • Une chiffonnette
  • un manuel

Le tout dans un emballage design qui remet en scène le logo de la marque. Néanmoins un premier couac fait son apparition. En effet, en ouvrant le guide utilisateur, on se retrouve face à des textes français à la limite du compréhensible parfois. Comme il y a également la version des textes en anglais, on se rend compte rapidement que la version française dispose d’une traduction abominable. Au point qu’un simple copier coller sur Google Traduction lui est supérieur. On se demande comment le responsable qualité a pu laisser passer ça. Dommage sinon c’était un sans faute. LA chiffonnette ainsi que la pochette de rangement étant très appréciable, pas besoin de repasser à la caisse pour s’équiper.

packaging skullcandy aviator

Coté design, même si les goûts et les couleurs sont ce qu’elles sont, je le trouve particulièrement réussi. Un look un peu rétro en total harmonie avec le nom du produit. Le logo tête de mort se fait assez discret de part et d’autre des charnières. Enfin les coques du modèle testé sont en polycarbonate noires légèrement transparentes à la lumière laissant entre apercevoir l’électronique qui se cache à l’intérieur. L’Aviator existe également en chrome, blanc, marron et rouge. Tout comme le packaging, le sans faute n’était pas loin. Si le cordon est détachable du casque à la base de la coque gauche (très pratique), la télécommande qui l’accompagne couleur imitation chrome est fait à partir d’un plastique douteux qui n’est pas très agréable au toucher et qui tranche avec la qualité du reste du casque.

Passons à l’ergonomie maintenant. Premièrement le casque se referme très bien sur lui même et il prend un minimum de place dans sa pochette de rangement. Le casque est ajustable de chaque coté sur neuf crans. Les coussinets sont triangulaires et sont très confortables. Je n’ai pas ressenti de gène même après une heure d’écoute continue. La télécommande dispose de trois fonctions : play/pause, volume + et volume -. Pourtant compatible iPod, iPad et iPhone, sur mon iPhone 4S tournant sur iOS6, les boutons n’étaient pas reconnues. Je vais tester d’ici quelques jours sur un iPad et un iPhone 4 tournant sur iOS5 pour voir si ça marche mieux puis je mettrais à jour l’article.

skullcandy aviator télécommande

Enfin, le point le plus important, la qualité du rendu sonore est au rendez vous. J’ai pu le tester sur iPhone, Galaxy Nexus, consoles portables et à chaque fois j’ai eu un rendu sonore clair et plaisant découvrant même parfois des sons ou des instruments qui passaient à la trappe avec mon casque précedent (qui était, certes, dans une gamme inférieur à celui ci). Par contre, l’isolation au bruit extérieur pourrait être améliorée.

Une agréable surprise que ce Skullcandy Aviator. Il dispose de nombreuses qualités et sait se faire discret quand on le porte pas. Pour moi l’essayer, ce fut l’adopter. Un quasi sans faute. J’espère tout de même que le constructeur fera un effort sur son guide utilisateur en français et qu’il ne le laissera pas dans cet état car même si 90% des gens ne le liront pas, c’est sur ces petits détails que ce fait la différence entre un bon et un très bon produit.

Ma note

8.0 Tomiiks.com
  • Design / Finition 9
  • Performance 8
  • Prix 7

Laissez un commentaire