Test Dead or Alive Dimension 3DS

0

Une version portable sans concession

La série Dead or Alive souffle les bougies de son quinzième anniversaire en offrant aux joueurs son première épisode sur portable, Dead or Alive Dimensions. Plus connue pour ses combattantes aux mensurations généreuses et moins pour son gameplay très intéressant, Tecmo, l’éditeur du jeu, nous livre un opus sur 3DS haut en couleurs. En effet pas moins de 25 personnages avec leur palette de coup propre, plus d’une dizaine d’arènes et plusieurs modes de jeu vont permettre aux joueurs de ne jamais s’ennuyer. On retrouvera un mode arcade permettant de débloquer moult combattants, costumes et arènes, le mode entrainement et survie très classique, un mode duo où l’on se bat à deux avec l’IA, plusieurs modes online que je détaillerais plus loin et enfin un mode « Chroniques » qui permet de retracer l’histoire de Dead or Alive. Mode histoire qui ne sera pas très entrainant en partie à cause d’une histoire très japonisante et pas très compréhensible (pour ma part) à base de tournois, ninjas et clones.

dead-or-alive-dimensions-nintendo-Ninja

3D or not 3D

Techniquement, il vous faudra faire un choix. Sans la 3D, le framerate est très bon et tourne autour de 60 img/s. En contrepartie l’aliasing est très présent. Avec la 3D, on perd en framerate et l’action sera plus lente (30 img/s) mais l’effet 3D a tendance à « gommer » l’aliasing. Quelque soit votre choix, le jeu bénéficie d’un beau rendu avec des personnages détaillés. A noter de belles arènes de combats avec selon les stages, des décors animés en arrière plan à contrario de Street Fighter 3DS. Particularité reprise des anciens DoA, les stages sont décomposés en plusieurs arènes destructibles. Prenez le stage sur le porte-avion, vous commencez sur le pont supérieur, envoyer un bon combo des familles et vous pourrez projeter votre adversaire sur le pont inférieur par l’intermédiaire d’une cut-scene qui favorise l’immersion du joueur. Pour ce qui est du gameplay, on prend plaisir à manier les combattants. Les commandes sont très simples, une touche pour la garde/contre, une autre pour les prises et enfin les deux autres sont associées aux coups de poing/pied. Mais ne vous fiez pas à cette simplicité, en effet une fois un personnage maitrisé, cela va aboutir à des combats d’anthologies très tactiques tout en restant très fun.

dead-or-alive-dimensions-nintendo-3ds-Ayane

Online, Spotpass, Streetpass, tout y est !

Tecmo nous gâte avec plusieurs modes online. Nous avons droit à mode locale et internet. Pour ce dernier, nous pourrons affronter des adversaires de notre région (Europe), du monde ou encore défier directement nos amis s’ils sont connectés. La fonction streetpass est plutôt originale. Le jeu va analyser votre façon de combattre et créer un ghost puis l’échangera par Streetpass. Ainsi vous allez pouvoir affronter un votre adversaire à distance et en différé. Enfin le mode Spotpass vous permettra de recevoir des costumes inédits mais aussi de recevoir le ghost des développeurs. Et pour tout vous dire, sur deux ghosts affrontés, je n’ai réussi qu’à arracher un round. Si vous cherchez du challenge, vous en trouverez.

dead-or-alive-dimensions-nintendo-3ds Kayane vs ayane

Temco signe ici le deuxième jeu de combat de la 3DS, et on se dirige pour l’instant vers un sans faute dans cette catégorie. Malgré quelques faiblesses techniques, Dead or Alive Dimensions s’en sort avec les honneurs et sans révolutionner le genre viendra égayer votre ludothèque 3DS.

Ma note

7 Tomiiks.com

Laissez un commentaire