Test Entwined sur PS4

0

Tout juste révélé à l’E3 2014 qu’Entwined a atterri sur le PSN quelques jours après. L’occasion pour moi de l’acheter (7,99 €), d’y jouer et de vous proposer mon avis sur ce titre. Surfant sur la vague des jeux indépendants un peu arty (flowers, Journey…), Entwined propose un gameplay minimaliste enrobé de graphismes appelant à la zenitude.

Quand deux êtres se cherchent …

Entwined racontent l’histoire d’un poisson et d’un oiseau qui souhaitent unir leur âme au cours d’un périple à travers l’espace et le temps. Si le scénario tient sur un timbre poste, il est le prétexte d’un gameplay asymétrique original.

Entwined 2

Un être dans chaque stick

Chaque stick de la manette permet de contrôler l’un des protagonistes. Le but est de parcourir un tunnel en traversant des formes géométriques placées à intervalles réguliers correspondant aux couleurs de l’oiseau ou du poisson. Chacun des animaux peut se déplacer sur la moitié de l’écran. En plus de traverser les différentes formes, il faudra récupérer des boules de lumière qui rempliront une jauge située en haut de l’écran. Une fois cette jauge pleine, la vitesse et la musique s’accélèrent. Le but étant à ce moment là de faire un sans faute. Au bout d’un court laps de temps,  l’oiseau et le poisson s’uniront en un être supérieur qui sera contrôlable dans un tableau spécifique, où il n’y a pas grand chose à faire à part admirer le paysage, avant de passer au chapitre suivant.

Entwined

Quelques approximations etonnantes

Le jeu profite du moteur de jeu Unity qui est également disponible sur PC et PS Vita. Le jeu reste joli malgré son coté minimaliste. Les couleurs sont chatoyantes et les effets dans les tunnels font penser à des démos de la scène PC. Cependant, il arrive que le framerate titube et l’image se bloque une seconde. Inadmissible pour un jeu qui finalement ne puise que très peu dans les ressources de la PS4. Les musiques sont plutôt sympa et rythment bien les parties tout en s’accordant au différentes phases de chaque partie. Elles participent activement à l’expérience que représente Entwined.

entwined-logo

Une durée de vie aussi longue qu’un poème …

La durée de vie d’Entwined constitue, en plus du manque flagrant d’ambition du soft, son plus gros défaut. Le mode histoire constitué de neuf tableaux se fini en une heure trente voire deux heures pour les moins agiles du stick. Alors certes, un mode défi est également présent mais ce la ne saurait constituer un palliatif suffisant au maigre temps de jeu que procure Entwined. D’autant que seuls les derniers niveaux du mode Histoire constitueront un défi… Le mode Défi n’étant qu’une partie sans fin où l’on n’a droit qu’à trois erreurs avant le game over.

Entwined

Un poil répétitif

Entwined est un petit jeu sympathique qui hélas se répète inlassablement. Le gameplay minimaliste n’apportent pas assez pour relever l’ambition du jeu. L’histoire n’est en rien développée et ne sert qu’à la mise en avant d’un concept, d’une expérience plus que d’un jeu. Si vous êtes tenté, attendez plutôt qu’il apparaissent dans le Playstation Plus ou qu’il soit soldé sur le PSN.

Ma note

5 Tomiiks.com

Laissez un commentaire