Jeux vidéoPlayStationPS4Tests jeux vidéo

Test Fairy tail sur PS4

Il aura fallu 63 tomes pour que Hiro Mashima boucle l’histoire de Fairy Tail. Démarré en 2006, nous avons eu droit à très peu d’adaptation en jeu vidéo de ce manga épique. Et une fois n’est pas coutume, nous avons droit cette fois-ci à une adaptation sous forme de RPG. Un choix couillu qui nous sort des sempiternelles adaptations sous forme de jeu de baston.

Une aventure pour les connaisseurs

Cependant, gros warning pour ceux qui ne connaissent pas la série. L’aventure commence au dixième ou onzième arc de l’anime. Autant vous le dire tout de suite ! Si vous ne connaissez pas l’univers, les protagonistes et le background de l’histoire, vous risquez de ne pas tout comprendre ou de passé à côté de certaines références, voire de vous faire spoiler sur les dix arcs précédents. Heureusement, une encyclopédie est intégrée dans les options. Cela permettra à tout à chacun d’avoir un minimum de connaissance sur l’univers de Fairy Tail.

Team Fairy Tail

De plus la réalisation fait parfois peine à voir. L’histoire nous est racontée la plupart du temps via des écrans fixes où parfois les personnages qui parlent n’apparaissent même pas à l’écran. Tout cela manque clairement de dynamisme. Encore plus pour un RPG d’une licence qui se veut Epic ! De la même manière, le jeu dispose d’une VO mais les sous titres FR sont parfois bien foirés ou contiennent des fautes d’orthographe.

Fairy Tail att spé

Les codes du RPG bien présents dans Fairy Tail

Toutefois le fan service est bien présent avec 16 personnages jouables, les voix et musiques officielles. Comme je vous disais plus haut, Fairy Tail est un RPG… au tour par tour. Du très classique au final. Toutefois les éveils des persos donnent droit à des attaques bien flashy qui en mettent plein la vue. De plus, en améliorant l’entente entre nos personnages, on pourra déclencher des attaques combinées du plus bel effet.

Lucy Fairy Tail

Tout cela passe par le QG. En acceptant des missions (peu intéressantes), on PEX comme au bon vieux temps. On débloque alors de nouveaux pouvoirs, on améliore nos stats, etc. Problèmes ces missions « farming » se limitent pour la plupart à de la quête FEDEX ou à éliminer toujours les mêmes monstres au chara design peu inspirés. Et comment ne pas évoquer l’équilibrage du jeu… On passe de balade de santé à la muraille de chine. Forçant du coup à quelques sessions de farming intensif. Ceci afin de passer l’obstacle.

Attaque combinée Fairy Tail

En résumé Fairy Tail est un jeu fidèle à l’oeuvre et original par le parti pris d’en avoir fait un RPG. Pour une fois qu’une adaptation d’un manga/anime ne se borgne pas à un jeu de baston, on ne peut que s’en réjouir. Malheureusement, passé les premières heures, le jeu devient vite répétitif et l’ennui s’installe au point que beaucoup risquent de ranger la galette avant d’avoir vu le générique de fin. Ce fut le cas pour moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page