Preview Gabriel Knight Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition

0

Gabriel Knight Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition est le remake du jeu du même nom sortie en 1993. De cette époque, il ne reste que l’histoire et les mécaniques de jeux. Nouvelle bande son, nouveaux graphismes et nouveaux doublages sont au rendez-vous. Développé par le nouveau studio Pinkerton Road Studio, ce remake ne m’a pas trop enthousiasmé et à vrai dire j’ai rapidement lâché le jeu au bout de quelques heures de jeu. Cette review couvrait les deux premiers chapitres de l’histoire. 

Gabriel Knight Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition Librairie

Ce Point & Click nous remet dans la peau de Gabriel Knight, un écrivain paumé et irascible qui gère une librairie avec son amie Grace Nakimura. L’action prend place à la Nouvel-Orléans en Lousianne. Petite digression, si vous aimez cette région, l’écrivaine Anne Rice la dépeint de la plus belle des façon dans Entretien avec un Vampire. Parenthèse fermée, il se trouve que de nombreux crimes se déroulent dans cette bourgade. Et pas n’importe lesquels, des meurtres teintés de vaudou. Parallèlement, notre anti-héros enchaîne les cauchemars. Coïncidence ? Je ne crois pas.  Voici le point de départ d’une aventure pleine de mystère et d’intrigue.

Gabriel Knight Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition Dialogue

Si les graphismes n’ont plus rien à voir avec le jeu original, ce n’est pas le cas de la mécanique qui est resté coincé en 1993. Le jeu est lent. Les déplacements de Gabriel sont mollassons et il y a toujours un petit délai entre un clic et une action. Cela casse le rythme du jeu et donne un aspect amorphe à l’ensemble. Bref, j’ai eu énormément de mal à rentrer dans le jeu du coup. Concernant l’interface, de gros efforts ont été fait pour le rendre plus ergonomique. Les accès sont simplifiés et tout est beaucoup plus clair quant à la progression de l’enquête.

Gabriel Knight Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition

Par contre du coté des graphismes le bond est impressionnant. Les personnages sont maintenant en 3D et sont incrustés dans des décors en 3D pré-calculés (à la manière des premiers Resident Evil). Bon après ne vous attendez pas à fracturer vos rétines, cela reste moyen tout au plus comparé aux productions d’aujourd’hui. Mais ce n’est pas non plus le but recherché. Certains pourront regretter l’aspect pixelisé du premier opus qui, c’est vrai, lui donnait un certain charme.

La bande son a également subit un lifting et notamment les voix des personnages. Car comme vous l’imaginez les acteurs de l’époques ne sont plus de toute première jeunesse et ne correspondent plus aux personnages du jeu. La bande son reste excellente comme celle du jeu d’origine.

Gabriel Knight Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition église

Si vous avez de la nostalgie pour Gabriel Knight Sins of the Fathers alors foncez sur ce remake qui vous transportera des années en arrière. Idem si vous aimez les Point & Click, ce jeu reste une valeur sûr du genre et ses améliorations sont un atoût non négligeable versus la version de 1993. Pour les autres comme moi, mieux vaut passer votre chemin.

A noter qu’il s’agit d’une pré-version du jeu. La release finale doit subir quelques améliorations (Bug Fix) dont notamment le délai entre les clics et les actions réalisées à l’écran d’après les développeurs du jeu.

Laissez un commentaire