High-techMobilitéTests High-tech

Test du Google Pixel 4 XL

Aujourd’hui je m’attaque au Google Pixel 4 XL. Google renouvelle sa gamme et propose à nouveau un smartphone aux performances solides. Le tout équipé d’un Android Stock épuré et offrant l’expérience Android que Google estime la meilleure. Par rapport au Google Pixel 4, le modèle XL propose une batterie plus grande et un écran grand format. Mais pour démarrer, je vais commencer par les deux défauts majeurs du Pixel 4 XL à mon goût.

Google Pixel 4 XL

Une autonomie passable

Je vais vous le dire clairement. L’autonomie du Google Pixel 4 XL n’est pas digne d’un smartphone haut de gamme et encore moins quand il est signé par Google. Alors oui, rien d’alarmant, je tiens la journée pour mon usage mais pas plus. Mais quand je compare à mon XS Max (je tiens une journée et demie), c’est en dessous alors qu’il est de la génération précédente. C’est vraiment étonnant d’avoir rogné sur cet élément.

Un design étonnant

Volonté de se démarquer de la concurrence ? Obligation technique pour y mettre tous les capteurs ? Quoi qu’il en soit le design du Google Pixel 4 XL va à l’encontre de tous les autres smartphones du marché actuel. Oubliez le notch, oubliez le dot, ici la barre noire supérieure rappelle les smartphone d’il y a trois ou quatre ans. On s’y fait au fur et à mesure mais clairement je trouve ça inesthétique.

Un belle écran et une interface fluide

Il est équipé d’un écran OLED de 6,3″ capable d’offrir un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Traduit en terme d’usage, cela nous offre une sensation de fluidité supérieure lorsque l’on navigue dans les différentes interfaces.

C’est Android 10.0 qui équipe ce smartphone pour l’OS. L’interface est, quant à elle, animé évidemment par le Pixel Launcher. Sans rentrer dans le détail sachez juste que tout est ultra fluide et plutôt épuré. Google Assistant prend une place prépondérante dans la galaxie Google. C’est donc naturellement que l’on peut y accéder facilement en serrant le smartphone de chaque côté à la base de celui-ci.

Motion sense + Reco Faciale = ticket gagnant

Je vais continuer sur la fluidité car il y a quand même une fonctionnalité que je trouve vraiment bien pensée. En effet Google couple la reconnaissance faciale au motion sense. Exemple concret : Sur mon iPhone posé sur la table, je dois le prendre en main et le fait de le soulever il s’active grâce à l’accéléromètre puis la reconnaissance faciale se met en routeSur le Pixel 4 XL, le fait d’approcher ma main l’active avant même que je ne le touche et ensuite la reconnaissance faciale s’active. En gros, je gagne une étape. L’utilisation de mon smartphone en devient facilitée une fois de plus.

Par contre, la reconnaissance faciale fonctionne même quand on a les yeux fermés contrairement à ce qui se fait sur les iPhones (et peut être d’autres Android). C’est pas très sécurisé du coup. Vous dormez, pas de problème votre pote peut déverrouiller votre smartphone, idem si on vous agresse et que vous êtes assommé ou même si… vous êtes mort. Google a déjà annoncé travailler à un patch software pour corriger cela.

Un appareil photo incroyable

Les deux modules photos font des merveilles en haute ou basse luminosité.

  • capteur principal : capteur 12,2 Mpx et optique éq. 28 mm ouvrant à f/1,7
  • capteur téléobjectif 2x : capteur 16 Mpx et optique éq. 45 mm ouvrant à f/2,4

Si les capteurs n’ont rien d’exceptionnel face à la concurrence, la vraie différence se situe grâce à un traitement logiciel. Celui-ci offre des clichés fantastiques. Le mode portrait est dingue également. Le détourage est à peine visible et s’adapte parfaitement aux contours des modèles. J’ai noté toutefois l’absence d’un capteur ultra grand angle alors qu’on le retrouve dans l’iPhone 11 Pro ou encore le Huawei P30.

Voici également deux comparatifs entre le Pixel 4 XL et l’iPhone XS MAX

Halloween Pixel 4 XL
Google Pixel 4 XL
Halloween iPhone XS Max
iPhone XS Max
Ville Pixel 4 XL
Pixel 4 XL
Ville iPhone XS Max
iPhone XS Max

Pokemon & Google, une histoire d’amour naissante

Je suis obligé de vous en parler, Google et la Pokemon Company ont développé une application dédiée. Elle fait à la fois office de fond d’écran animé et d’expérimentation pour le motion sense. En effet, l’un des capteurs va analyser les gestes que vous faites devant le Pixel 4 XL et les traduire en action. On peut ainsi interagir avec l’un des cinq pokemons (manque Evoli dans les photos) sans avoir à toucher son smartphone. C’est marrant, c’est bien foutu et c’est mon nouveau fond d’écran.

Le Google Pixel 4 XL est, comme vous l’aurez compris, une réussite. En effet, il passe à peu de chose de signer la perfection. En tout cas, son capteur photo est incroyable surtout en basse luminosité. Bien meilleur que celui de mon iPhone XS Max. Adossé à un super traitement software, il fait clairement la différence pour moi. Du coup pour le moment j’ai laissé mon iPhone dans sa boite et je ne me sers plus que du Pixel. Bien joué Google !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer