Mes Tests JV

Test Hot Wheels unleashed sur PS5

J’ai eu la chance de recevoir l’édition collector de Hot Wheels Unleashed il y a quelques semaines. Le trip nostalgique a fait tout de suite mouche car oui, gamin, je jouais énormément avec ces petites voitures. J’en ai usé beaucoup sur les trottoirs, dans le jardin, le bain et sur le tapis de ma chambre. Des dizaines de voitures pour des centaines d’histoires inventées en secret. Alors quand j’ai découvert qu’il avait même mis une petite voiture Hot Wheels dans le collector, je me suis dit tout de suite : OK ils ont tout compris et ce jouet est vraiment intemporel ! Du coup mon test, comme tous les autres en vérité sera subjectif. Bah oui, si vous êtes ici, c’est pour que je vous donne mon avis. Mon avis de joueurs, de papa, de gamins et surtout de passionné de jeux vidéo.

i

Collectionnite aiguë !

Eh oui, au lancement du jeu, on reçoit quelques véhicules pour se lancer sur les pistes du mode solo, du online ou du multi local. Pour en déverrouiller d’autres, il faudra jouer, beaucoup jouer. Le plus simple et le plus rapide est de s’attaquer au mode solo. Là on pourra gagner des capsules de véhicule ou de la Hot Wheels monnaie qui permettra d’acheter lesdites capsules.

Parce que oui, les véhicules sont obtenues de façon aléatoire et différents niveau de rareté sont également au rendez-vous. Des mécaniques empruntées aux jeux Gatcha à cela près qu’il n’y a pas de micro-transactions, ouf. Tout se fait uniquement avec de la monnaie virtuelle in-game accumulable en jouant. Et si parfois on tombe sur un véhicule que l’on a déjà, il est possible de le revendre ou de le transformer en pièces d’amélioration pour boosté les véhicules déjà acquis.

Les véhicules sont classés par rareté, chance au tirage…

Et du coup, ça fonctionne bien, puisque j’ai enchainer de nombreuses courses pour pouvoir juste acheter quelques capsules. Et tenter de tomber sur des véhicules ultra-classes comme exemple cette magnifique voiture hot-dog ! Au programme quelques véhicules rigolos mais aussi des véhicules issu de la culture pop. J’ai notamment vu passer une batmobile, une delorean ou encore K2000. Outre les capsules aléatoires, une sélection de voitures est également disponible de manière temporaire. Cette sélection renouvelée de temps à autre est par contre beaucoup plus cher que s’il on passait par une capsule.

Tous les véhicules ne sont pas rapides mais certains sont vraiment cool comme cette série Dino Hot Wheels

Toute l’âme d’Hot Wheels dans un jeu vidéo

Pour le coup, moi qui jouait avec ces petites voitures gamin, j’ai retrouvé l’essence même du jouet à travers ce jeu vidéo. Des voitures à collectionner et surtout des circuits qui vont dans tous les sens à travers ma chambre. Ici, il y a d’autres environnements également mais les looping et les rampes de sauts sont bien présents. Il y a même quelques décors animés qui viendront mettre du piment lors des courses. Comme cette araignée qui tentera de nous prendre dans sa toile ou ce scorpion qui pourra nous empoisonner. Les développeurs ont surtout eu la bonne idée d’intégrer un mode de création de circuit. Il est complet et facile à prendre en main. Il devrait réserver de bonnes surprises s’ils permettraient dans le futur de partager ses créations en ligne.

Un mode photo est présent dans le jeu

A deux, c’est mieux !

Clairement à plusieurs c’est plus rigolo. Certes le jeu solo permet de découvrir le jeu, de débloquer véhicules et lee jeu en ligne fonctionne bien mais c’est surtout le jeu à plusieurs sur le canapé en écran splitté qui fait des merveilles. Cela me rappelle énormément mes années jeux vidéo ado où le jeu en ligne n’existait pas. On se retrouvait chez un pote après l’école ou le week-end (chez celui qui avait le multitap surtout) et l’on jouait, rigolait durant des heures ! La seule petite déception vient du fait que l’on ne gagne pas de Hot Wheels monnaie en jouant à plusieurs. Vu le nombre de véhicules et de circuits à débloquer, cela n’aurait pas fait de mal.

Bon si l’on parle des courses, on est sur de l’arcade pure à base de turbo, de drift et d’accélérateurs disséminés un peu partout. Ne jouez pas en easy parce que là c’est vraiment trop facile et vous vous ennuierez vite seul en tête de la course. En difficile la bataille sera rude et les concurrents n’hésiteront pas à vous rentrer dedans si vous leur fermez la porte.

On se retrouve souvent au coude à coude en difficulté normale

Avis mitigé du coup pour ce Hot Wheels unleashed. Si ça fonctionne bien les premières heures, je me suis vite ennuyé en solo. Le mode campagne est une succession d’épreuves mêlant courses, time trial avec parfois une course classique mais où l’un des adversaires (boss) est à battre absolument. Bref ce ne sont pas les épreuves du mode campagne qui ont réussi à me garder scotcher devant mon écran. Le mode online fonctionne bien mais c’est surtout dans son mode en écran splitté que je me suis le plus amusé. A l’ancienne, sur le canapé avec un pote à se battre à chaque virage, maudissant le moindre accrochage avec le CPU ou la première rampe mal négocié. Un peu ce qui se passait déjà tout petit avec les copains dans des circuits improvisés dans le square du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page