Test Hyrule Warriors Legend sur 3DS

0

Alors qu’Hyrule Warriors Legend était sorti en 2014 sur Wii U, voilà donc que débarque son adaptation sur 3DS. Une version qui gagne en contenus mais perd logiquement en qualité.

Une photo publiée par Thomas (@tomiiks) le

Hyrule Warriors Legend quand le Muso rencontre la légende de Zelda

Il s’agit avant tout d’un jeu de type Muso ! Baston et conquête de territoires, le tout s’appuyant sur une trame historique. Ici, et pour changer, Zelda se fait capturer et c’est donc le moment ou Link, l’élu fait son apparition. Aidé par d’autres illustres personnages d’Hyrule, Link devra prouver une fois de plus sa bravoure afin de venir à bout des forces obscures. Outre Link, il sera possible d’incarner de  nombreux personnages de la saga dont plusieurs exclusifs à la version 3DS :

  • Link cartoon
  • Tetra
  • Daphnes Nohansen Hyrule III
  • Skull Kid
  • Linkle

Hyrule-Warriors-Legends

Le muso ca défoule mais c’est répétitif

Le cheminement se déroule à chaque fois sur une carte où il y a un objectif principal (qui évolue au fil de la mission) et des missions secondaires offrant des bonus ou des avantages tactiques. A plusieurs endroits se trouvent des forts défendus par l’une ou l’autre armée. Pour prendre un fort il faut battre suffisamment de sbires pour que leur chef se manifeste. Une fois rossi à son tour le fort change de camp et votre armée s’y installe.

Tout ça c’est plutôt cool car il y a beaucoup d’ennemis et il est possible de trancher dans le vif à foison tel un épisode de Berserk. Cependant au bout de la quatrième map, on commence à se lasser malgré la narration bien présente et la diversité des missions secondaires.

Il n’en reste pas moins que l’on sent bien la montée en puissance de notre équipe. En effet, la touche RPG est bien présente. On gagne des niveaux, on débloque des combos et des skills, on obtient de nouvelles armes, etc. De ce côté-là, on peut dire que le contrat est rempli.

Techniquement, on alterne avec le bon et le moins bon

La New 3DS montre clairement ses limites vis-à-vis de la Wii U et je n’ose imaginer le constat chez sa soeurette, la 3DS tout court. Graphismes moins fins, on pouvait s’en douter mais également un clipping outrageux des décors et des ennemis qui « pop » parfois à moins de cinq mètres de l’action. Ne vous fiez pas toujours à l’écran supérieur où se déroule l’action mais plutôt à la map qui recense les forces en présence. Par contre je n’ai noté aucun ralentissement de l’action. Cela aurait été un comble pour un jeu de type Muso. L’écran inférieur est bien mis à contribution et l’on peut facilement switcher entre les différents héros éparpillés sur la map. Cela facilite la coordination de nos actions pour répondre aux missions secondaires. Si l’on gagne un mode tamagotchi (on « élève » une fée qui octroiera des bonus) et une compatibilité Amiibo, on perd le mode multi de la version Wii U.

Au final Hyrule Warriors Legend est un bon petit jeu sur New 3DS qui ravira les fans du genre. Le format de missions courtes du mode Legend (histoire) se prête tout à fait à une console nomade avec des missions de trente à quarante cinq minutes en moyenne. Après, il est sûr que les lacunes techniques peuvent faire rager mais il est tout à fait possible de s’en accommoder sur portable.

MA note

6 Tomiiks.com

Laissez un commentaire