Test : La Malédiction de Naxxramas frappe Hearthstone

1

Et voilà que je viens de retomber dans la drogue, la vraie, celle dont on ne ressort pas indemne, j’ai nommé Hearthstone. Et comme les choses sont bien faites, ça tombe pile poile au moment de la sortie de la première extension solo du jeu : La Malédiction de Naxxramas. Du coup je vais en profiter pour en parler un peu entre deux parties. Déjà le truc vraiment cool c’est que l’on peut y jouer à la fois sur iPad et sur PC. A partir du moment que l’on a un accès Internet, tout est réuni pour se faire quelques parties. D’autant que celles-ci ne durent jamais trop longtemps (30 mn max).

Naxxramax Price

On va commencer par la douloureuse, le prix ! Si le premier donjon est gratos le premier mois, il faudra ensuite payer pour avoir accès à à la suite. Du coup, il ne faut pas tarder pour récupérer toutes les cartes exclusives du premier donjon. Durant ce premier mois une aile du donjon s’ouvrira chaque semaine dans l’ordre suivant :

  • Le quartier des Arachnides
  • Le quartier de la peste
  • Le quartier militaire
  • Le quartier des Assemblages
  • L’antre du Wyrm de givre

Chaque aile nous met à l’épreuve tout en nous proposant des récompenses si l’on sort vainqueur de chaque duel. Ainsi le quartier des Arachnides nous propose d’affronter le mort-vivant nérubien Anub’Rekhan, puis  l’empoisonneuse experte et maîtresse des acolytes, la Grande veuve Faerlin et enfin l’araignée géante du nom de Maexxna. Trois boss défendront chaque aile mais si pour les joueurs lambda, ils représenteront un défi, ce sera du menu fretin pour les joueurs aguerris. 

Des cartes exclusives seront à gagner en progressant dans le donjon :

Naxxramas cartes exclusives

Et pour ceux qui boucleront rapidement cette première aile, des défis supplémentaires sont dispos dont refaire l’aile en mode Héroïque. Ou l’art de Blizzard de créer du contenu supplémentaire à partir de la même base. Mais Oh my God, le mode héroïque porte bien son nom avec un adversaire à 45 points de vie et qui fait poper des 4/4 au lieu des 3/1 du mode normal. Bref un vrai défi où il faudra bien ajuster son deck pour parvenir à battre les trois boss.

Dans le principe, j’aime bien le fait d’ajouter du contenu solo avec une pointe de scénario. En plus ça permet d’obtenir de nouvelles cartes et de varier les plaisirs. Par contre là où le bât blesse, c’est le prix qui est quand même très exagéré pour le peu de contenu qu’il y a derrière.

Bref sur ce, je vous laisse après avoir brillamment vaincu la Grande veuve Faerlin, je dois m’attaquer à Maexxna.

Grande veuve Faerlin

La menace ! Quelle menace ?

Ma note

7 Tomiiks.com

Laissez un commentaire