Test Mionix Avior 8200

0

Je vous propose un nouveau test dans la gamme hardware ressérée du contructeur Suédois Mionix. Pourquoi resséré ? Tout simplement car Mionix se positionne sur une petite gamme de périphériques Gaming PC mais visant le haut de gamme. Leur volonté de prilivigier la qualité à la quantité ne fait aucun doute comme le démontre la Mionix Avior 8200. La Mionix Avior 8200 est une souris ambidextre dont la sobriété, la qualité de fabrication et l’ergonomie se mélangent pour aboutir à un produit vraiment cool.

Un bundle sommaire

Je ne vais pas m’étendre sur cette partie tant le bundle est réduit à son plus strict nécessaire. On y retrouve la souris ainsi que la paperasse habituelle (garantie, mode d’emploi, …).

Sobre et quali

Parlons plutôt de la souris maintenant. Celle-ci respire la qualité et la robustesse malgré un poids léger : 93 grammes sans compter le cable (145 g avec). Elle a une forme de galet avec de part et d’autre deux boutons qui suivent le profil de la souris. Sur le dessus on retrouve la molette (crantée et faisant office aussi de bouton) ainsi que deux autre boutons clickable. Enfin le click gauche et droit sont parfaitement symétriques. Les clicks sont particulièrement francs et réactifs. Au final, la Mionix Avior 8200 dispose de 9 boutons programmables au total.

Concernant le coté tuning de la souris, la molette est rétro-éclairée ainsi que le logo Mionix qui se retrouve sous la paume de la main lorsqu’on l’utilise. On le verra après mais ce rétro-éclairage peut être customisé avec le software de Mionix.

Quand au capteur, il s’agit d’un capteur laser pouvant aller jusqu’à 8200 DPI. Pour retrouver toutes les infos techniques vous pouvez aller directement sur le site du constructeur : Mionix Avior 8200.

Prise en main efficace

Forcément qui dit souris ambidextre dit souris dont la customisation de la prise en main est beaucoup plus compliquée à réaliser qu’une souris dédiée aux droitiers ou au gaucher. Il n’en reste pas moins que sa prise en main est suffisamment confortable comme elle est. Dans le même temps la glisse est très agréable. Cela est surement dût à ces larges patins en teflon. Au rayon des regrèts, je dirais que le second bouton centrale est un peu trop en retrait, j’ai eu un peu de mal à l’utiliser en jeu. Idem étant droitier, j’ai surtout utiliser les boutons sur la tranche gauche. Bien que ceux de l’autre tranche soit très accessibles, cela ne m’était pas très naturel de les utiliser.

Un soft complet

Le soft est plutôt bien fichu et est à récupérer sur le site de Mionix dans la section Driver. Il ne diffère en rien des softs des autres marques de périphérique gaming et l’on pourra paramêtrer sa souris de manière exhaustive. Que ce soit les 9 touches programmables, le rétro-éclairage (16,8 millions de couleurs), les paliers DPI ou les macros, tout est centralisé dans ce petit logiciel qui deviendra le meilleur ami de votre Mionix Avior 8200. A noter que l’on peut créer jusqu’à cinq profils différents et 3 pas pour les DPI switchable à la volée en cours d’utilisation. Il est juste dommage de ne pas avoir de rappel visuel sur la souris pour savoir à quel DPI on se trouve en temps réel.

Que dire pour conclure sur la Mionix Avior 8200 ? Si la marque n’a pas encore la reconnaissance d’autres poids lourds dans le monde du gaming, il n’en reste pas moins qu’elle propose ici une excellente souris qui fera le bonheur des joueurs et non joueurs. Non seulement elle a la bonne idée d’être ambidextre mais elle propose également une pris en main agréable et un confort de glisse non négligeable. Reste son prix qui lui aussi atteint des sommets. Il faudra débourser la somme de 79,99 € pour la voir atterir sur votre bureau. Un prix non négligeable mais qui aura le mérite de vous fournir une souris de qualité.

Ma note

8 Tomiiks.com

Laissez un commentaire