Test Mortal Kombat X sur PS4

0

Apres un épisode en 2011 qui a sortie de sa torpeur la licence, Mortal Kombat X revient plus fort en proposant une expérience dans la lignée de son prédécesseur. Toujours développé par NetherRealm Studios, le studio profite de son expérience sur Injustice pour proposer un jeu ultra complet.

Mortal Kombat X_20150511233645

Scorpion a un rôle moins important cette année

Ce qui m’avait énormément plu c’était le coté kitch assumé du mode histoire de Mortal Kombat IX. Cette fois-ci ce parti-pris est moins présent. Du coup, le mode histoire perd un peu de sa saveur et est peu moins conséquent. Comptez environ 2 /3 heures pour découvrir les rejetons de nos Kombattants (par exemple Cassie Cage, la fille de Sonya Blade et Johnny Cage) préférés prendre la relève et sauver la Terre sous l’oeil attentif de leurs parents. Mêlant flash back et moment présent, ce mode permet de découvrir de nombreux personnages (dont les nouveaux) à travers leur implication personnelle dans l’histoire. Une bonne occaz de faire une revue d’effectif avant de se lancer dans le mode entrainement ou dans le mode Online. Cette fois-ci le grand méchant se nomme Shinnok toujours aidé dans l’ombre par le non moins crapuleux Quan Shi.

Techniquement le jeu frôle l’excellence. Ça bouge bien, aucun ralentissement à noter et les différents coups sortent assez facilement. Le tout profite sur PS4 d’un affichage en 1080p à 60 fps. Mortal Kombat X reprend des bonnes idées d’Injustice, normal me direz-vous, il s’agit du même studio de développement. Ainsi on retrouve les coups spéciaux, appelés X-Ray  ici, à sortir avec L2 + R2 qui lancent une animation pré-calculée (avec zoom sur les parties du squelette brisée par les attaques) et les interactions avec le décors via R1 (choper une arme, utiliser le décors pour s’eloigner ou se rapprocher rapidement de son adversaire). Graphiquement le jeu est très propre. Les combattants jouissent d’un jolie rendu et les arrières plans fourmillent de détails et d’animations.

Mortal Kombat X_20150511230346

Reptile a toujours autant la classe

Le coté gore est bel et bien toujours présent ! Ame sensible s’abstenir… Aux cotés des x-ray on retrouve les Fatality et les Brutality chères à la licence.  C’est un florilège de sang, de colonnes brisées, de crânes éclatés, de têtes décapités et de corps démembrés qui vont gicler de votre écran. A noter que chaque personnage dispose de trois variantes qui proposent une spécialisation de combat. Au niveau gameplay cela se ressent par certains coups spécifiques à chaque variante.

Mortal Kombat X_20150511225756

Johnny Cage n’a pas perdu de sa souplesse

On oublie pas le coté social sur Mortal Kombat X. En effet au début du jeu on vous demande quelle faction vous souhaitez rejoindre. Ensuite plus on joue et plus on cumule des points pour sa faction. A la fin de chaque semaine (a peu près) la faction championne bénéficie de bonus et de fatalités supplémentaires dites Faction Fatality.

D'vorah est d'une cruauté inimaginable et l'un de mes persos préférés

D’vorah est d’une cruauté inimaginable et l’un de mes persos préférés

Coté contenu, là aussi Mortal Kombat ne failli pas à sa réputation en en proposant  à gogo.  On retrouve la Krypte du précédent opus où l’on se balade en vue fps pour débloquer des artworks, fatality, Brutality et autres costumes alternatifs en dépensant la monnaie gagnée dans les autres modes. La Krypte a été améliorée dans le sens ou des mini QTE on été ajoutés pour gagner un peu de monnaie supplémentaire. Des objets dispersés seront également nécessaires pour accéder à certaines zones dont l’entrée est bloquée au départ.

Kano ne connait que la violence.

Kano ne connait que la violence

Coté online de nouveaux défis sont ajoutés toutes les heures et permettent de renouveler l’expérience dans des combats saupoudrés de modificateurs improbables (missiles qui tombent aléatoirement dans l’arène, giclée de poison, etc). Il y a plus d’une cinquantaine de modificateurs qui agissent sur le ring ou sur les combattants directement. Le truc rigolo c’est que l’on peut généré une tour aléatoire (succession de combat de plus en plus difficile), la completer et défier un ami en lui proposant de battre son score. Sympa !

Au final, Mortal Kombat X est une nouvelle réussite pour le studio Netherrealm. Même si j’avais préféré l’histoire super kitch du précèdent opus, la licence passe brillamment son examen sur cette nouvelle génération de console en proposant une expérience sans faille dans la lignée du renouveau de la licence. Graphismes chiadés, technique irréprochable, combats dynamiques et ennivrant, non vraiment ce Mortal Kombat est un excellent jeu à jouer entre potes. Ma seul déception viendra du nombre de perso un peu trop nombreux à mon goût même si déjà 4 supplémentaires sont annoncés en DLC (Goro, Jason, Tanya et Predator).

Ma note

8 Tomiiks.com

Laissez un commentaire