Test MotorStorm Apocalypse PS3

0

Reprenant le principe des deux opus précédent, ce Motorstorm Apocalypse, au titre évocateur, vous plongera dans un univers post apocalyptique à la MadMax au volant de bolides variés aux moteurs survitaminés. Allons nous adhérer à ce nouvel opus ou la lassitude et les défauts des épisodes précédents auront raison de nous ?

motorstorm-apocalypse-ps3-moto

L’apocalypse est devant nous
Au volant de l’un des véhicules parmi les treize classes disponibles (moto, quad, 4×4,…), nous allons pouvoir parcourir 40 circuits sous un déluge d’événement climatique. Car même si celui ci est mince, le scénario a le mérite d’être là : une ville abandonnée sur une île où les catastrophes naturelles (séisme, tempêtes, tornades, …) sont légions est laissée libre à une bande de compétiteur prêt à en découdre dans des courses endiablées. Et c’est là que tout bascule par rapport aux épisodes précédents, chaque tour de piste est différent, un séisme et voilà la route qui s’ouvre en deux laissant un passage sous la terre, un immeuble qui s’effondre et la voie empruntée au tour précédent est bloquée. Tout ceci forçant le joueur à être constamment en alerte pour réussir à finir la course en première position.

motorstorm-apocalypse-décors vivant

Pour cela, le boost est toujours disponible et sera à utiliser de manière stratégique afin que votre moteur n’explose pas. Rouler dans l’eau et votre moteur souffrira moins de son utilisation, rouler à travers les flammes d’une explosion et votre moteur chauffera beaucoup plus vite Il est toujours possible d’asséner des coups aux autres concurrents sous la forme de coup de poing/pied si vous êtes en moto ou en jouant de la tôle dans le cas contraire. L’IA des adversaires sans être révolutionnaire fait son boulot, vous envoyant valdinguer joyeusement mais aussi à enchainant les coups de vices entre eux. Au niveau graphisme, on en prend pleins les yeux, les véhicules sont bien modélisés mais c’est surtout les catastrophes naturelles qui sont bien rendues, feu d’artifice de particules de flamme, sable, poussière, eau, terre et surtout tôle froissée. On ajoutera que le titre supporte la 3D stéréoscopique. Pour l’avoir testé lors du dernier salon du jeu vidéo, la 3D prend ici tout son sens. On se retrouve au cœur de ce monde post apocalyptique. Mais vous ai-je parlé des trois vues disponibles dont une vue capot à couper le souffle, du circuit où l’on se fait canarder par des avions de chasse ? Non ? et bien à vous de le découvrir en vous essayant à MotorStorm : Apocalypse !

motorstorm-apocalypse-explosion

L’apocalypse online
La partie multi-joueurs n’est pas en reste. Online à 16 joueurs et disponible en écran partagé pour deux joueurs ou hors ligne à 4 joueurs en écran partagé, le joueur est gâté. Les parties se trouvent rapidement et le service online est de qualité.
Au fil de vos courses en solo et online vous aurez également l’occasion de gagner des récompenses qui vous permettront de customiser et personnaliser vos véhicules. Vous pourrez donc non seulement faire admirer vos véhicules à tous vos adversaires mais aussi les partager en ligne.

Ma note

6 Tomiiks.com

Laissez un commentaire