Jeux vidéoTests jeux vidéo

Test Railway Empire – Nintendo Switch Edition

Vous avez toujours voulu devenir chef de gare ? La ruée vers l’or, le Far-West et défricher de nouvelles terres sont votre dada ? Alors Railway Empire – Nintendo Switch Edition est pour vous. Dans ce portage Switch, l’objectif est toujours le même. Développer votre réseau ferroviaire d’Est en Ouest pour relier toutes les grandes villes des Etats-Unis.

Railway Empire

Mais j’entends siffler le train

Railway Empire est un jeu de gestion doté d’un mode campagne sympathique. On découvre des faits historiques liés aux premiers colons qui ont participé à ce vaste projet d’expansion. Reliez des villes, faire transiter les marchandises et faire face à la concurrence, voilà ce qui animera vos parties.

john bull

En parlant de concurrence, ceux-ci n’hésiteront pas à saboter vos voies ou de manière plus subtile à racheter votre entreprise. S’il ne pas m’a pas paru possible de saboter les leurs, racheter des actions de leurs entreprises et fusionner à terme leur réseau avec le votre est une possibilité envisageable. La R&D sera aussi une voie à ne pas négliger pour améliorer vos capacités à répondre aux besoins des villes. Mais cela demandera évidemment de lourds investissements.

R&D Railway Empire

L’enrobage du jeu est plaisant avec des musiques très a propos et des bruitages qui nous plongent dans l’atmosphère de l’époque. La quarantaine de locomotives et leurs wagons offrent de la variété. Cela prouve aussi que les développeurs ont pris plaisir à modéliser ces engins d’époque pour coller le maximum à la réalité.

Railway Empire

Au final, mon avis est mitigé sur Railway Empire. J’ai tiqué sur plusieurs trucs qui font que je n’ai pas poussé l’expérience très loin au final:

  • L’écran de la Switch qui n’offre pas un confort visuel satisfaisant pour ce type de jeu (et je n’imagine même pas avec l’écran de la Switch Lite)
  • Les graphismes avec de l’aliasing à foison qui ne rend pas honneur à ces machines d’exceptions
  • le gameplay qui, intéressant au lancement, devient vite lassant une fois son réseau développé. Les options de micro/macro management trop légère sur la durée
  • Une ergonomie, certes optimisée, mais qui rendra fou au bout d’un moment.
Railway Empire

Il n’en reste pas moins que Railway Empire offre un peu plus d’originalité à la Nintendo Switch. Et qu’y jouer en bord de piscine (oui, je me répète) est assez plaisant pour se détendre. Ha et petite mention importante. Cette Switch Edition comprend les DLCs suivants : Mexico, The Great Lakes et Crossing the Andes. De quoi étendre votre domination des voies ferrées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page