Test Resistance 3 sur PS3

0

Chérie, devine qui vient dîner ce soir ? Tes parents ? Non, pire, des chimères. Et nous revoilà avec le troisième opus de cette série exclusive à la PS3 (hormis deux spin off sur PSP et PSVita).

Avant de rentrer dans les détails du jeu, sachez que celui-ci est disponible de quatre façons :

  • Bundle PS3 + Resistance 3 : 299 €
  • Resistance 3 édition standard : 60/70 €
  • Resistance 3 édition spéciale : 62/75 €
    • Blu-Ray Disc effet vinyl
    • Skin Nathan Hale infecté
    • Arme : grenade légendaire
    • Titre multijoueurs spécial : « sentinel »
    • Sink SRPA Black Ops
    • Booster Multijoueur
  • Resistance 3 édition survivor : 126/130 €
    • Contenu de l’édition spéciale
    • Le sac de toile usé de Capelli
    • Une cible à l’éffigie d’une chimère
    • Figurines « combat pour la liberté
    • Le flasque du SRPA
    • Le jeu de carte du SRPA

Resistance 3 Capelli

Revenons donc au contenu du jeu et plus particulièrement sur le scénario. Lors du deuxième opus, le sergent Nathan Hale et son équipe se lancent à l’assaut du vaisseau mère des chimères. Bien que les Etats-Unis sombrent à leur tour, le sergent Hale et son acolyte Joseph Capelli parviennent à se hisser sur le vaisseau,  à tuer Dedalus, le chef des chimères,  à placer une bombe et à s’enfuir en navette. Seulement, Hale infecté par le virus commence à se comporter comme Dedalus. C’est ainsi que Capelli, à contre coeur, exécute Hale que le joueur incarnait depuis Resistance 1.

Resistance 3 prend place quatre ans après. Le joueur incarne Joseph Capelli. Celui-ci a été remercié par l’armée qui voit en lui uniquement celui qui a tué le héros Nathan Hale. Quatre-vingt-dix pour-cent de la population ont été éliminés ou transformés en chimères. Capelli vit avec sa famille et quelques autres survivants cachés dans une ville abandonnée. Mais l’arrivée du docteur Malikov, (qui s’occupait de Hale) va offrir à Capelli une raison de retourner au combat.

Resistance 3 Goliath

Le mode campagne pourra se jouer seul ou en coopération. Mais là pas de jaloux, le mode coopération est disponible à deux en locale (écran splitté) ou en online. En mode normal compter environs 7h pour boucler le jeu. Rajouter une à deux heures pour le mode difficile. Quand au mode surhumain, à vous de me le dire. Que dire sur ce mode si ce n’est que l’atmosphère et l’ambiance bénéficient d’un travail au petits oignons. Le rythme du jeu est très rarement mis en défaut et la traversé des Etats-Unis en ruines est un vrai régal. Même si techniquement le jeu reste un cran en dessous d’un Killzone 3, cela ne se fait pas vraiment sentir tellement on se retrouve happé dans cette aventure. Afin d’aider notre protagoniste, un large panel d’armes est mis à disposition de Capelli. Nouveauté, celles-ci seront upgradables au fil de l’aventure pour peu que vous les utilisiez suffisamment. Ainsi elles deviendront de plus en plus destructrices et proposeront toujours plus de puissance et d’effets pyrotechniques. Au rang des déceptions, quelques bugs de collisions peuvent apparaitre durant votre aventure.

Resistance 3 Saint Louis

Le mode multi-joueurs est assez classique en soit avec des modes de jeux que l’on a l’habitude de retrouver dans les fps (capture du drapeau, capture de bases, match à mort, match à mort en équipes, …). Par contre en gagnant de l’expérience dans ces modes, on pourra débloquer des « classes » pour son personnage et des éléments pour customiser son avatar. Une dizaine de cartes seront disponibles au lancement du jeu. D’autres viendront s’ajouter via des DLCs. Contrairement à Resistance 2, fini les arènes à 60 joueurs. Ici les affrontements se feront au maximun à 16 joueurs et l’on y gagne en lisibilité et en plaisir. A noter que pour jouer online, il faudra rentrer le code fourni à usage unique dans le boitier. Ainsi en cas d’achat du jeu en occasion, il faudra également payer l’accès au mode online sur le PSN.

Vos exploits durant le mode campagne ou multi-joueurs vous permettront de gagner des points que vous pourrez dépenser dans la boutique. A débloquer :

  • des modes spéciaux pour le mode campagne
  • des skins pour le mode multi
  • des illustrations
  • des vidéos
  • des titres pour votre avatar en multi

Doté d’un mode campagne bien ficelé et d’un mode multi riche, Resistance 3 s’impose comme le meilleur de la série. On suivra avec intérêt le sort que réserve Insomniac Games à l’humanité dans ce troisième opus haut en couleur.

Ma note

8 Tomiiks.com

Laissez un commentaire