Test du Samsung Galaxy A5

0

Un jour Samsung a du se dire à peu de chose près ceci : « bon les gars, on va peut être arrêter de prendre nos clients pour des pigeons et on va retirer le plastique dégeulasse de nos mobiles haut de gamme ». De là est né le Samsung Galaxy Alpha qui fut le premier à amorcer le virage « métal » du constructeur coréen. Puis il en fut de même avec la série des Galaxy A, une série de smartphone existant sous trois tailles différentes (4,5″, 5″ et 5,5″) qui bénéficie d’une finition en hausse.

Après quelques semaines en possession du Samsung Galaxy A5, je vous livre mon verdict. A l’intérieur de ce smartphone rien de nouveau. il s’agit d’un mobile android moyen de gamme qui sera parfait pour 90% des usages et donc des usagers eux même. C’est plutôt coté design que le changement s’opère. Un seul coup d’oeil suffit pour voir la différence avec les précédents produits Samsung (hors Galaxy Alpha).

Métal, ho mon beau métal

Le Samsung Galaxy A4 dispose d’arrêtes bisautées en aluminium. La coque arrière est faite de la même matière d’après Samsung. Cependant, au toucher, c’est une impression de plastique que l’on ressent. L’explication viendrait que pour protégér la coque arrière, Samsung aurait déposer une fine pellicule de peinture/plastique/la réponse D (rayer la mention inutile) par dessus. Il n’en reste pas moins que le Galaxy A5 est un smartphone sobre, élégant et à la finition irrépochable. Il s’agit tout simplement du plus beau terminal Samsung à l’heure actuelle pour moi.

Si le plumage de ce Samsung Galaxy A5 m’a convaincu, il n’en est pas de même de son ramage ou plutôt de son interface Touchwiz une nouvelle fois remaniée pour l’occasion. L’interface manque de cohérence, tantôt jolie, tantôt vraiment moche. Les divers menus bénéficient d’une typo grosse et moche. C’est d’autant plus dommage que j’ai trouvé le rendu de l’écran excellent.

Et le reste ?

Le Galaxy A5 n’a pas encore eu droit à Lollipop à l’heure où j’écris cet article. On se contente d’Android 4.4.4 qui a le mérite d’être très stable. C’est un Snapdragon 410, un GPU Adreno 306 et 2 Go de RAM qui animeront la dalle AMOLED 5″ de ce smartphone. Comme je vous le disais, on se situe dans le moyen de gamme. Néanmoins quelque soit votre utilisation, tout devrait être très fluide hormis dans quelques jeux gourmands où il faudra diminuer voire décocher certaines options graphiques. Coté photo, il se débrouille très bien en forte luminosité mais ça se dégrade très vite quand la lumière vient à manquer. Quant à la batterie, j’ai tenu la plupart du temps une journée complète sauf lorsque j’abusais de petits jeux.

Samsung Galaxy A5

Un changement de cap bienvenu

Samsung, dont les ventes mondiales sont en baisses, a décidé de se reprendre sur le marché ultra concurentiel des Smartphone. Le Galaxy Alpha et la série Galaxy A sont là pour renouveller en profondeur la gamme d’un point de vue design en attendant la sortie de leur prochain fer de lance à savoir le Galaxy S6. Et bien que le Galaxy A5 ne soit pas un foudre de guerre du point de vue performance, son design a franchi un cap sans aucun doute. Il est doté d’une excellente finition, d’une bonne prise en main et incorpore enfin des matériaux un peu plus nobles qu’avant (bye bye le plastique, bonjour le métal).  Un choix stratégique des plus évident mais qui restait à mettre en place pour la marque coréenne. Pour ceux qui cherche un smartphone haut de gamme, on attendra tout de même le futur Galaxy S6 qui devrait quant à lui marier Design et Performance.

Ma note

7 Tomiiks.com

Laissez un commentaire