AudioHigh-tech

Test des Sennheiser CX True Wireless

Habitué à mon casque Bose QC 35, je cherchais des intra pour m’accompagner au boulot. Des intra sont clairement plus discrets et font un peu moins asocial. Oui, c’est un gros raccourci mais que voulez-vous, il y a encore beaucoup de préjugés sur nos lieux de travail. Je cherchais également un produit qui puisse m’accompagner sur mes séances de running. J’y reviendrais mais clairement j’ai emmené une fois le QC35 avec moi et c’était horrible tellement la sueur s’accumulait au contact des coussinets.

Du coup, quand Sennheiser a sorti ses CX True Wireless, j’ai tout de suite été intéressé. Un prix abordable (129 €), une bonne autonomie, un bon son et un port confortable, j’ai dit Bingo, faut que je les teste.

Design et autonomie convaincants !

Les CX True Wireless adoptent un format intra-auriculaire plutôt sobre. Ce format permet d’avoir une réduction de bruit passive. S’il elle n’égale pas des appareils à la réduction de bruit active, cela réduit quand même de façon significative les bruits alentour. De toute façon à leur prix, on ne peut pas leur demander d’être parfait partout. Quoi qu’il en soit, leur port est confortable et peut être ajuster avec les embouts de tailles différentes fournis dans la boite. Leur certification IPX4 leur permettent de résister aux éclaboussures et donc nous permet de les porter en cas de pluie sans craindre un court circuit malencontreux. Par contre, ne les immergez surtout pas dans l’eau, ils n’y résisteraient pas.

Ils sont accompagnés d’un boitier tout aussi sobre couleur noire mat. Il permet non seulement des les ranger mais aussi de les recharger (2 charges complètes supplémentaires). C’est plutôt appréciable pour compléter les 6/7h d’autonomie de base que j’ai généralement constaté. Autant vous dire que de côté là, j’ai toujours eu l’esprit tranquille. le boitier a la bonne idée de se recharger par câble USB-C. Ce qui me permet de mutualiser avec mes autres appareils sans ramener un autre câble spécifique.

Ils disposent également de toute une panoplie de commandes tactile mais je vous avoue que je me sers principalement de mon Apple Watch pour contrôler le volume sonore, la navigation entre les pistes ou encore les appels). Du coup, là dessus j’aurai du mal à vous conseiller.

Du bon son dans les oreilles

Je les utilise principalement pour écouter de la musique et des podcasts. Dans les deux cas, j’en suis très satisfaits. En musique le son est chaleureux avec peut être un poil trop de basse. De la même façon, je n’ai jamais eu à me plaindre de leur utilisation au boulot lors d’appel téléphonique, teams ou google meets. Le son est clair et mes interlocuteurs aisément compréhensibles. Ce qui devient plus compliqué en environnement extérieur plus bruyant. Là cela devenait parfois compliqué de me faire bien comprendre par mes interlocuteurs.

Sennheiser CX True Wireless, le partenaire Fitness ?

He bien franchement, il ne me quitte pas lors de mes séances de running. Alors certes, je ne fais que de petites courses de 3 à 7 Km mais en tout cas ils remplissent à merveille leur rôle. Ils sont appairés à mon Apple Watch et je peux ainsi écouter musiques et podcast pendant que je cours. Ils tiennent bien même en étant en mouvement et je n’ai ainsi eu à déplorer aucune chute (ou même perte). Pas de gène non plus ni de transpiration excessive à noter. Après c’est sûr sur des courses plus longues ou plus mouvementés (je cours sur piste), je ne serais pas aussi confiant à les emmener avec moi. Mais pour mon usage, c’est banco.

Les Sennheiser CX True Wireless ? Adopté !

Vous l’aurez compris à travers ce billet, j’ai été conquis par ces True Wireless. D’ailleurs il ne me quitte plus, je les emmène partout et à chaque fois c’est un plaisir de les utiliser. Vraiment c’est un très bon compagnon pour tous les nomades urbains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page