Test Sonic All-Stars Racing Transformed

1

Sonic All-Stars Racing Transformed est l’équivalent de Mario Kart mais dans l’univers de Sonic et plus largement celui de Sega. Il s’agit du deuxième épisode de la série. Le premier opus avait eu de nombreux échos positifs et s’était plutôt bien vendu. C’est donc en toute logique que Sega récidive en nous proposant une suite survitaminée.

Sonic all stars racing transformed 1

Les modes de jeu sont plutôt nombreux (tour mondial, grand prix, course unique, online) avec du online jusqu’à 4 joueurs en local. Le mode qui intéressera les joueurs au départ est celui nommé Tour Mondial. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est celui qui permettra de débloquer la plupart des nombreux personnages cachés et l’ensemble des circuits. Ce tour mondial est plutôt bien équilibré dans le sens où les courses s’enchainent avec frénésie avec toutefois de temps en temps une épreuve différente. Par exemple, l’épreuve peut être un time attack, une course poursuite contre un tank où le but est de le détruire tout en esquivant ses missiles ou encore une course bataille où chaque participant n’a que trois vie et où la gagne se joue soit en finissant premier soit en étant le dernier à rouler sur la piste.

Sonic & all stars racing transformed 2

Venons en au gameplay qui est vraiment l’un des points forts de Sonic All-Stars Racing Transformed. Cette fois votre kart est un peu un transformers. En effet, au fil de la course, votre kart s’adaptera à la nature du terrain que ce soit sur mer, dans les air ou évidemment sur la terre. La maniabilité s’en trouvera changée, le bateau est difficilement maniable mais fonce en ligne droite alors que la vitesse max sera atteinte en mode avion même si les contrôles s’en trouvent plus ardus car il faut jouer sur l’axe Y également (axe haut/bas).

Sonic & All Stars Racing Transformed 5

Ces différences sont à prendre en compte car parfois plusieurs chemins sont possibles et certains concurrents seront alors dans les airs tandis que d’autres sur la mer, ce qui peut jouer évidemment sur la place finale. Les développeurs ne se sont pas arrêtés là et les circuits vivront tout au long de la course et chaque tour sera différent. Cela permet de ne jamais s’ennuyer dans une course lors des tours successifs. Un dragon qui détruit une portion de route, obligation de passer par les airs. Une inondation dû à un tremblement de terre et il faudra sortir les bouées de sauvetage. Et oui il faudra jongler avec les adversaires, le revêtement du sol et tous un tas d’aléas suivant le circuit où se déroule la course.

Les circuits et personnages prennent leur source dans l’univers de Sega. On retrouve ainsi des licences connus comme Sonic (évidemment), Shinobi, Panzer Dragoon, Jet Set Radio, skies of Arcadia et bien d’autres encore … Mon  circuit préféré est celui de Sky of Arcadia où se mêlent à la course des combats aériens entre différents vaisseaux à la taille impressionnante. Parfois on se met plus à observer ce qu’il se passe dans le ciel que sur la route. Et souvent cela conduit à la faute. Au total, j’ai compté 25 circuits. Il faut compter 24 personnages différents ayant chacun leur propre véhicule. Les items, s’ils ne sont pas très originaux, ont le mérite d’être facilement identifiables à la différence d’un Little Big Planet Karting. Missile auto guidés ou non, accélérateur, boost, Gant anti agression, bref tout un joyeux arsenal pour pimenter les courses.

Sonic & all stars racing transformed 4

Le contenu est au rendez vous et l’habillage également. Les graphismes sont soignés et la palette de couleur est colorée. Evidemment certains circuits ont reçu une attention plus prononcée mais dans l’ensemble, la rétine est plutôt flattée. Et c’est avec plaisir que la bande son vous rappellera l’univers de chaque thème. Mention spéciale au circuit Samba de Amigo dont la musique très originale donnera envie de prendre des maracas et de les agiter sur le même rythme.

Un peu lassé des derniers Mario kart, ce Sonic All-Stars Racing Transformed ma apporté ce vent de fraicheur très intéressant qui peut changer un avis. Son ramage se rapporte à son plumage comme dirait feu Jean de la Fontaine. On ne peut que féliciter Sega et Sumo Digital de ne pas s’être reposés sur leurs lauriers et de nous avoir apporté un jeu très sympa à jouer en solo ou lors de parties multi endiablées. Sachez que j’ai testé le jeu sur PS3 mais que celui est également disponible sur Xbox 360, Wii U et dernièrement sur PS Vita.

Petite astuce, lancer donc le jeu le 25 décembre, une petite surprise vous attend 😉

Ma note

8 Tomiiks.com

Laissez un commentaire