Test Soul Calibur V sur PS3

0

Soul Calibur nous revient dans son cinquième opus (le deuxième sur console next Gen) sur Xbox360 et PS3. Au menu, moins de mode de jeu et un mode histoire limité mais un mode création de personnage énorme, des graphismes en hausse et un gameplay aux petits oignons.

SoulCaliburV-start

Première info, il est possible d’installer une partie du jeu sur le disque dur de la PS3 pour raccourcir les temps de chargement. Sur Xbox360, il est possible comme d’habitude d’installer entièrement le jeu, pas de changement de ce coté là. Autre bonne nouvelle, la possibilité de switcher les voix en anglais ou en VO japonais. Enfin il est possible pour chaque arène de choisir la musique que l’on souhaite en passant par les options. Ces petits détails sont toujours agréables et témoignent d’un jeu soigné jusqu’au bout.

Au total, ce ne sont pas moins de vingt huit combattants qui rejoignent le casting de cet épisode se déroulant principalement en Europe dix sept ans après les événements de Soul Calibur IV. Parmi eux, dix nouveaux dont Pyrrha et Patroklos Alexandra, les enfants de  Sophitia Alexandra, qui seront les personnages principaux du mode histoire.

Soul-Calibur-V-personnages

En effet, le mode histoire se focalise sur la descendance de Sophitia Alexandra contrairement aux anciens Soul Calibur où chaque personnage avait son propre mode histoire relatant les aventures et les motivations de chacun. Ainsi il sera question de la malédiction touchant Pyrrha qui serait entrée en contact avec l’épée maléfique Soul Edge, tandis que son frère serait l’héritier des pouvoirs de Soul Calibur. Le mode histoire se compose de vingt chapitres alternant combats, image fixes de type bande dessinée et séquences réalisées avec le moteur du jeu pour introduire certaines rencontres ou combats importants. Honnêtement les transitions en images fixes font vraiment cheap et n’aident pas franchement à se plonger dans l’histoire. Du coup, on a tendance à les zapper quand elles durent trop longtemps afin de lancer un combat. Le mode histoire est parfait pour débuter le jeu, car la difficulté est progressive et les premiers combats font office de tutoriaux avec des conseils et des astuces pour mieux appréhender le jeu.

Soul calibur V customisation

Il y a également un mode online qui reste très classique dans son ensemble. On notera toutefois la possibilité de suivre la carrière de ses rivaux (jusqu’à cinq) permettant d’avoir une vue rapide de leurs statistiques. Enfin, le mode création de personnages est vraiment très bien fait. Il permet de créer son combattant soit à partir des personnages du jeu soit en partant de zéro. On peut choisir de nombreuses caractéristiques :

  •  type du corps et visage
  • Equipement (chaussure, gants, plastron, veste, etc.)
  • Armes + style de combat
  • Couleurs, motifs, stickers
  • etc.

Au total, on pourra créer jusqu’à cinquante personnages délirants ou non. Ils seront évidemment utilisables dans les autres modes de jeu (sauf mode histoire). De nombreux personnages connus ont déjà été créés et peut être que vous pourriez les affronter en match Online. Le nombre d’accessoires, tenues et modifications possibles est vraiment important et c’est un vrai plaisir de pouvoir jouer son personnage imaginer par soi même. De plus, plusieurs DLCs payants ou gratuits sont déjà à disposition pour augmenter le nombre de possibilités de personnalisation.

soul calibur v combat

Au niveau Gameplay, le jeu est très fun avec des personnages très différents dans leur maniement selon leurs armes de prédilection. Ainsi se battre avec un bâton, une épée courte ou une épée de plusieurs mètres de long ne se fait pas de la même façon. De même qu’il faut adapter sa défense selon la portée des armes de l’adversaire. Une jauge spéciale permettant d’exécuter des coups spéciaux est aussi présente. Ces coups dévastateurs peuvent réellement renverser la tendance voir même expulser votre adversaire hors de l’arène. En parlant de celles-ci, on se retrouve avec des arènes ouvertes (ring out possible) ou fermées. Les décors sont très soignés et disposent de nombreuses animations donnant vie à chaque lieu. Enfin certains éléments comme des barrières peuvent être brisées augmentant la surface de combat rendant le tout plus dynamique.

Soul calibur C éclair

Pour conclure, Soul Calibur V est pour moi l’un des tous meilleurs de la série avec le premier qui m’avait mis une grosse baffe à l’époque. Un nombre de personnages importants, une jouabilité exemplaire, des graphismes aux petits oignons et un moteur de création de personnages génial font que l’on oublie vite le mode histoire un peu pauvre en contenu d’autant que le mode online fonctionne très bien. Bref, amateur de jeux de combats, n’hésitez pas, Soul Calibur V est un excellent jeu.

Ma note

8 Tomiiks.com

Laissez un commentaire