Test Soul Sacrifice sur PS Vita

0

#psvitahasnogame ! C’est par ce hashtag ironique que les joueurs de PS Vita se moque de cette fausse affirmation sur twitter en mettant en avant les différents jeux auxquels ils jouent sur la portable de Sony. Certes, peut être moins orientée grand public, la PS Vita regorgent néanmoins de plusieurs diamants bruts dont il serait dommage de passer à côté. Soul sacrifice en fait partie.

Dans Soul Sacrifice, on incarne un prisonnier qui s’apprêtent à se faire exécuter/assimiler/absorber  par un sorcier nommé Magusar. Par chance ou par ironie du désespoir, la précédente victime de l’insatiable sorcier laisse un livre magique à notre portée. Celui-ci, nommé Librom, est doué de parole et va nous offrir une chance de vaincre Magusar. Par la même occasion,  c’est l’espoir de retrouver notre liberté tout en sauvant notre peau qui en découle. Ce livre contient le récit d’un ancien partenaire de Magusar. Plus intéressant encore, il nous permet de le revivre. Librom nous promet qu’il contient le secret pour vaincre Magusar. Cependant la plupart des écrits sont effacés et il faudra revivre tous les chapitres afin d’en dévoiler les suivants.

Soul Sacrifice Librom

Soul sacrifice sans être une tuerie graphique propose une expérience visuelle agréable pour une console portable. Les différents menus sont lisibles et l’on comprend assez vite comment naviguer dans Librom. Ce dernier contient aussi bien les différentes missions que la fiche de personnalisation de son personnage. Chaque chapitre est découpé en mission qui se déroule dans des espaces fermés. Ces missions ont pour but soit de chasser un type de monstre soit de mettre un terme à l’existence d’un sorcier corrompu qui aurait pris une forme abjecte. Si les créatures lambda sont plutôt quelconques, un soin a été apporté aux boss qui parfois prennent tout l’écran et jouissent de nombreux détails. Idem, certains sorts en mettent plein la vue et donnent une réelle impression de puissance qui monte crescendo tout au long de l’aventure.

Soul Sacrifice Boss

Le gameplay jouit d’une jouabilité assez simple dans son apparence. Avant chaque mission il est possible de choisir 8 sorts (magie, matérialisation d’arme, soins, projectile, bouclier élémentaire …). Chacun ayant une charge prédéfinis qu’il faudra faire attention de ne pas dépasser sous peine de perdre le sort en question. Dans chaque zone de mission, il y a des éléments qui permettront de recharger ces sorts, mais ils sont en quantité limité et il faudra donc bien la jouer fine pour ne pas se retrouver à court de munitions. Il faut également jouer sur les affinités élémentaires des sorts versus les vulnérabilités des monstres à occire.

Soul Sacrifice Menu

Dans Soul Sacrifice, il y a sacrifice … il y a deux façons de procéder :

–    Sacrifier ou épargner une créature

–    Sacrifier une partie de son corps

La première permet de gagner de l’expérience et de faire monter ses statistiques. C’est un total de cent niveaux que notre avatar peut atteindre. Sacrifier ou épargner une créature fais monter deux jauges distinctes. Ainsi au terme du jeu, il est possible d’avoir 49 niveaux en sacrifice et 51 niveaux en rédemption par exemple. Le total ne pouvant excéder 100. En gros les niveaux « sacrifice » apporte des points d’attaque tandis que les niveaux de « rédemption » apporte une santé plus grande. La seconde méthode de sacrifice propose au joueur de sacrifier une partie de son corps (peau, yeux, …) en échange d’un malus important (augmentation des dégâts, vitesse de déplacement réduite, etc). Ce sacrifice engendre un sort de magie dévastateur sur le champ de bataille. Les sorts pour défaire les monstres s’acquièrent en s’acquittant des missions. Il est possible de fusionner deux magies identiques afin d’améliorer le nombre d’utilisation de la magie. Les sorts et les sacrifices de parties de son corps peuvent être régénérés au cours de la partie, heureusement.

Soul Sacrifice Magusar

La durée de vie est très importante. J’en suis à une quinzaine d’heures de jeu et je ne pense pas être en mesure d’affronter Magusar. En effet, on peut l’affronter dès le début du jeu mais ce ne sera l’occasion d’un game over uniquement. A noter que des quêtes online supplémentaires sont également disponible. A jouer en solo ou en co-op.

Soul sacrifice Envioronnement

Soul Sacrifice est un monster hunter like très soigné qui, je pense, n’a pas eu la reconnaissance qu’il méritait. Une mécanique bien huilée, une réalisation impeccable et un contenu conséquent font de Soul Sacrifice le compagnon idéal de la PS Vita. D’autant plus que son découpage en mission se prête particulièrement bien au format portable de la console. Un must have pour qui apprécie le genre.

Screenshots pris depuis ma PS Vita.

Ma note

7 Tomiiks.com

Laissez un commentaire