Test The Unfinished Swan sur PS3

0

The Unfinished Swan peut clairement prétendre à une place aux cotés de jeux comme Flowers ou The journey. Ces jeux qui transpirent la poésie avec un degré artistique élevé nous rappelle que les jeux vidéo ne sont pas seulement des jeux de guerre ou de foot. Le pitch du jeu est assez simpliste, un enfant nommé Monroe vit avec difficulté la perte de sa mère. Mais celle-ci est partie est laissant une collection de peintures inachevées. L’une d’elle représentant un cygne voit celui ci absent du tableau lors du réveil de Monroe un matin. Ce dernier se met en quête du Cygne comme dans un rêve et ouvre une porte apparue comme par enchantement dans sa chambre.

The-unfinished-swan-banc

C’est à ce moment que l’on prend le contrôle du jeune Monroe. La porte traversée, on se retrouve face un univers immaculé blanc. La narration de l’aventure se fait par l’intermédiaire d’une voix féminine qui conte l’histoire comme si on lisait un livre. Ce qui participe à la poésie du jeu et nous transporte réellement dans ce monde imaginaire. Afin de se diriger, il faut lancer de son pinceau des boules de peinture qui viendront recouvrir les différents éléments qui nous entourent révélant ainsi le monde qui se cache sous yeux. C’est ainsi que l’on pourra trouver le chemin à suivre. Le jeu est ainsi jouable à la manette ou au PS Move qui donne vraiment l’impression de tenir un pinceau. Néanmoins celui ci est dispensable et jouer à la manette ne gâche en rien l’expérience de jeu.

unfinished swan color

Le chemin à suivre est parsemé des traces de pattes d’or de notre cygne, seule trace de couleur dans le premier chapitre. Dans les chapitres suivants, des couleurs viendront s’ajouter au décors mais avec parcimonie  En effet chaque couleur correspondra à un mécanisme comme la couleur verte pour faire pousser de la verdure et ainsi atteindre des endroits inaccessibles. Mais point d’énigmes insurmontables afin de laisser le joueur être bercé par le récit. Au total, l’aventure s’étale sur quatre chapitre et il faudra seulement trois heures pour boucler l’aventure. Un peu plus si l’on veut récolter des ballons cachés dans les niveaux qui permettent de débloquer des bonus comme une galerie d’artworks par exemple.

The-Unfinished-Swan-world

Pour conclure, The Unfinished Swan est un jeu dont la direction artistique est l’atout majeur. Néanmoins la faible durée de vie et le gameplay qui ne s’enrichit qu’à partir de la deuxième partie du jeu donne un sentiment d’inachevé. Mais si vous aimez mettre un peu de poésie dans votre quotidien de joueur, je vous conseille de l’acheter d’autant que son petit prix y facilite grandement son accès.

 The Unfishined Swan – PS3 – 12,99 € – 24/10/12 (Accès anticipé PS+ : 18/10/12)

Ma note

4 Tomiiks.com

Laissez un commentaire