Jeux et jouetsLifestyle

Toutes les manières de jouer au poker

Tapis, cartes et jetons, les indispensables du poker
Tapis, cartes et jetons, les indispensables du poker

Le poker est un jeu dont les origines remontent à bien plus loin que ce que l’on croit. En effet, on pourrait être amené à penser que celui-ci est né lors de la conquête de l’Ouest aux Etats-Unis, se répandant comme une traînée de poudre à travers les saloons de tout le pays. Pourtant, ce serait plus probablement en Europe, au cours du Moyen-âge, que les premières versions du poker ont vu le jour car plusieurs jeux, notamment français, espagnols et allemands, disposaient de règles similaires. Mais c’est bien aux USA que le jeu a acquis ses lettres de noblesse et est devenu si populaire. Puis c’est en 2003, suite à la victoire de Chris Moneymaker, un illustre inconnu, sur la table finale des World Series of Poker, que le poker est devenu un phénomène mondial et l’une des activités les plus jouées de la planète, présente sur tous les continents.

Mais bien qu’un certain consensus sur les règles du poker existe, il y a en vérité une infinité de manières distinctes de jouer. Que ce soit à travers des types de partie différents, des règles différentes, des lieux différents ou avec des outils différents, les manières de jouer au poker sont très diverses et peuvent grandement changer l’expérience de jeu. Voici une présentation non exhaustive de toutes les façons différentes de jouer au poker, et vous verrez qu’il faudrait être plus qu’un expert pour savoir et pouvoir jouer à chacune d’entre elles.

Une infinité de règles

La manière la plus connue de jouer au poker suit les règles du Texas Hold’em, et ce sont probablement celles que vous connaissez et avec lesquelles vous jouez. Mais il existe pourtant plein d’autres règles qui changent complètement la manière de jouer. Après le Texas Hold’em, la seconde variante la plus populaire est le Omaha. Ici, au lieu de recevoir 2 cartes comme au Hold’em, on en reçoit 4. Et ensuite, pour configurer sa main, il faut absolument utiliser deux de ses 4 cartes privatives et 3 des 5 cartes communes (dont le nombre ici ne change pas). Les mécanismes sont donc fort différents. Une variante de l’Omaha est le 5-Card Omaha, où l’on reçoit 5 cartes au lieu de 4 au début de la partie. Très similaire au 5-Card Omaha est le Courchevel qui applique exactement les mêmes principes, la seule différence étant que la première carte du flop est montrée face visible avant même les mises pré-flop. 

Le Stud est par contre une toute autre façon de jouer, difficile à expliquer en quelques mots. Mais il pourrait se résumer en ceci : chaque joueur peut recevoir jusqu’à 7 cartes chacun (dont 4 sont visibles par tout le monde et 3 sont seulement visibles par le joueur) et il n’y a pas de cartes communes au milieu. Les stratégies et les techniques pour gagner au Stud n’ont donc absolument rien à voir avec celles de l’Omaha ou du Texas Hold’em. Le Razz est encore plus compliqué car, bien qu’il suive plus ou moins les règles du Stud, la classification des mains y est profondément modifiée et n’a plus rien à voir avec ce que l’on connaît dans les règles classiques du poker. Et le plus challengeant de tous les modes est le HORSE, puisque celui-ci change de règles à chaque main en suivant les lettres H-O-R-S-E (Hold’em – Omaha – Razz – Stud – Eight-or-better (autre variante du Stud)).

Mais des modes encore plus étranges existent, comme le Badugiaux règles inverses du poker classique, ou encore le mode Fusion, qui mélange Omaha et Hold’em, et le mode Power Up, qui est un mix entre poker normal et cartes magiques aux pouvoirs spéciaux. Enfin, il y a bien sûr le très connu strip-poker où les joueurs, plutôt que de gagner des jetons, doivent retirer des vêtements à chaque défaite.

Chez soi ou au casino

Mais les lieux où jouer au poker sont également variés, et peuvent grandement changer notre manière de jouer. Auparavant, c’était donc dans les saloons, puis dans les casinos et les cercles de jeux que le poker se pratiquait le plus. On se retrouvait donc à jouer son argent face à des inconnus, dans des environnements étranges ou luxueux, et il pouvait être difficile de ne pas être intimidés, ce qui se révélait bien sûr être un désavantage dans ses quêtes de succès. Mais tout a changé avec l’évolution d’Internet et, désormais, c’est sur le Web que le poker est le plus joué. Grâce à la possibilité de se qualifier pour des tournois d’envergure et à une législation plus conciliante concernant les jeux d’argent sur Internet, le poker en ligne est devenu une des tendances les plus populaires du 21ème siècle, tout domaine confondu. Désormais, les sites de poker en ligne sont légion et ceux-ci proposent de jouer suivant la plupart des règles décrites plus tôt dans cet article.

L’ordi a tout changé
L’ordi a tout changé

Mais une autre manière de jouer qui rencontre de plus en plus de succès est la partie de poker entre amis. En misant une dizaine d’euros chacun, ce genre de soirées promet en général des parties un peu plus débridées que sur Internet ou dans un casino où les gens sont plus sérieux. Le but est ici de profiter au maximum du fun du poker et de tenter des coups qu’on ne tenterait jamais dans un tournoi normal, juste pour s’amuser.

Et les modes de jeu aussi

Enfin, les dernières différences entre toutes ces façons de jouer au poker se retrouvent dans les divers modes de jeu, et ceci se révèle surtout vrai sur les sites de poker en ligne où ceux-ci sont très nombreux. Sit & Go, Turbo, table à 6 ou à 4, cash games, tournois, Rebuy, multi-tables, Zoom, Heads Up, … Il serait trop long ici pour tous les décrire et les apprendre, mais ils sont la preuve que du poker, il restera toujours à explorer et que ce simple jeu de cartes cache en fait de nombreuses facettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer