Jeux vidéoNews

Les 5 jeux vidéo de foot qui ont bercé mon enfance

Le foot et moi, c’est une grande passion. Des terrains de l’école aux terrains virtuels en passant par le club du foot de ma ville, j’ai usé bon nombre de ballons ! Et c’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé de vous partager les cinq jeux de foot qui ont bercé mon enfance et mon adolescence. Je vous ai mis des liens Youtube un peu au hasard histoire de vous replonger dans ces jeux historiques. Allez, posez-vous quelques minutes, on retourne quelques années en arrière. De mon côté je retourne sur PES 2021.

ISS Pro evolution PS1 jeu de foot

Kick off – NES – 1989

Tout a commencé par ce jeu de foot. Alors que je ne rêvais que du jeu GOAL, mon père me ramenait Kick OFF. J’en ai évidemment très peu de souvenir car j’y ai joué en 1992, j’avais alors à peine 9 ans… Mais déjà les joies du foot virtuelles m’avaient conquis. A l’époque, je vivais foot, à l’école, au club et dans le salon familiale !

Sensible Soccer – Mega Drive – 1992

Lui, par contre, je m’en souviens comme si c’était hier. je l’ai reçu à l’un de mes anniversaires. J’avais laissé tous mes autres cadeaux de côté et je m’étais réfugié dans ma chambre pour y jouer… laissant tous les invités sur le carreau. La vue de haut m’a marqué mais pas seulement. C’est surtout son mode réaliste de coupe avec match aller-retour et les premières compétitions internationales à gagner qui me motivaient ! Comme dans la réalité !

Virtua Striker Arcade – 1994

Comment ne pas évoquer mon premier jeu de foot 3D. Et une fois n’est pas coutume c’est sur borne d’arcade que j’y ai joué. J’y ai dépensé de nombreux sous. Enfin c’étaient ceux de mes parents et grands-parents quand on allait au buffalo grill (ils avaient une borne à l’étage oui, oui), au bar du coin ou à la fête foraine annuelle de Chilly Mazarin. J’aimais ce jeu mais je le détestais tout autant car je perdais souvent dès le premier match !

ISS 64 – Nintendo 64 – 1996

J’avais acheté une Nintendo 64 pour trois jeux : Wave Race, Lylat Wars et ISS 64. La vue 3D isométrique, les modèles 3D ultra réalistes et un rythme incroyable lançait mon fanatisme de joueur PES pour de nombreuses années. Et il y avait surtout un système de pénalty que j’adorais plus que tout. Le gardien et le tireur déplaçaient des petits carrés sur les cages qui représentaient la zone ou le ballon allait se loger. Le curseur du tireur était plus petit et il y avait un côté mini jeu demandant un peu de réflexe très fun et non basé comme souvent aujourd’hui sur 100% de hasard.

ISS Pro – PlayStation – 1997

Alors là, que de souvenirs, de nuits écourtées et de passion ! Je me rappelle avoir marché plus d’une heure pour aller le chercher au vendeur indépendant du coin. Et je me rappelle aussi qu’après une heure de jeu, j’ai failli aller le rendre tellement il me rendait fou. Et puis j’ai appris à le dompter, à l’aimer, à l’adorer. Le premier épisode d’une longue série sur PS1 et PS2. Je ne peux même pas vous dire le nombre de matchs que j’ai joués entre ISS Pro et PES 6. Ce serait surement indécent. En tout cas, je l’aime tellement que je l’ai toujours dans ma collection perso !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page