Ciné - Série - LectureLifestyle

Avis Final Fantasy : Encyclopédie officielle Memorial Ultimania

On ne va pas se mentir, des artbooks sur Final Fantasy, il y en a à la pelle. Certains magnifiques, d’autres que l’on oublie vite. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’artbook intitulé Final Fantasy : Encyclopédie Officielle Memorial Ultimania ! Ce premier volume se focalise sur les épisodes VII, VIII et IX soit tous les jeux Final Fantasy sortis sur PlayStation 1. Et ça tombe bien car FF VIII est celui qui m’a le plus marqué et qui me donnerait le plus de plaisir à rejouer aujourd’hui.

Acheter l’artbook Final Fantasy : Encyclopédie officielle Memorial Ultimania

Ces artbooks étaient initialement sortis en 2012 pour le 25eme anniversaire de la saga au Japon. Fin 2017, pour les 30 ans de la saga cette fois, l’éditeur Mana books (à qui on doit aussi l’artbook « Tout l’art de Bloodborne ») a proposé ce premier volume de 320 pages entièrement traduit en français. A noter que les deux autres volumes seront dédiés aux épisodes I à VI et X à XIV.

L’artbook se décompose naturellement en trois parties consacrées chacune à un épisodes. Les personnages, l’univers et les monstres y sont disséqués à base de croquis, d’artwork, de screenshots et de tirades issus des meilleurs moments de chaque jeux. L’artbook brille aussi dans la forme avec un joli papier glacé, un grand format et une couverture, très agréable au toucher en passant, arborant de jolis logos pour chacun des Final Fantasy qu’il présente.

Par contre, n’allez pas chercher des informations inédites ou des interviews des équipes derrière ces trois jeux Final Fantasy, cet artbook ne répondra pas à cette attente. C’est là où le terme « Encyclopédie » est un peu galvaudé. Malgré cela, Final Fantasy : Encyclopédie officielle Memorial Ultimania est une très belle référence et fera la joie de tous les aficionados de la saga… dont moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.