Ciné - Série - LectureLifestyle

Avis Resident Evil, des zombies et des hommes Vol.1

Tiens voilà un bouquin dont je voulais vous parler depuis un moment : Resident Evil, des zombies et des hommes. Avec la sortie du trailer de Resident Evil Village (PS5, Xbox X) lors de la conférence PS5, je me suis rappelé que j’avais cet article en attente. Il ne s’agit pas d’un nouveau livre référence sur la saga mais d’une réédition à l’identique de celui sorti en 2015.

Caractéristiques

  • Auteurs
    • MEHDI EL KANAFI
    • NICOLAS COURCIER
    • BRUNO PROVEZZA
  • Pages : 224
  • Format : 160 x 240
  • Couverture : Cartonné
  • Prix : 24,90 €
Des zombies et des hommes

En deux cents pages, les auteurs reviennent sur les coulisses de développement, le gameplay, le scénario et plus globalement sur tout l’univers de la saga Resident Evil. Au niveau des jeux, le livre aborde la genese de la saga jusqu’à l’épisode 6. Il y décrypte également les inspirations et les inspirés de Resident Evil et s’offre le luxe d’aborder la partie transmédias avec quelques surprises que je ne connaissais pas.

Resident Evil, des zombies et des hommes sait capter l’attention du lecteur. Dépourvu d’images illustrant le propos, il m’a tout de même capté de bout en bout. Et cela grâce aux nombreuses anecdotes qui parsèment les pages de ce livre. Certaines bien connus comme le fait qu’à la base le héros ressemblait plus à Dante (Devil May Cry) qu’à un agent du S.T.A.R.S. Et d’autres moins connus qui raviront les fans comme les curieux.

J’ai vraiment apprécié ce bouquin qui revient aux origines de la saga. En effet, on peut dire ce que l’on veut mais les derniers épisodes se sont vraiment éloignés de l’intrigue originale. Bref, si vous aimez la saga, ce livre est pour vous. Si vous êtes curieux, ce livre est pour vous également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page